Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 16.01.2012 16h38
Le prix du Lafite chute de 45%, détruisant le « mythe du Lafite » dans le cœur des Chinois

En tant que « baromètre » le plus connu du marché de vin, le prix du Lafite connait actuellement une chute importante, dont la plus grande ampltude s'élève à 45%. Même sur le marché chinois, le prix du Lafite a connu une chute pour la première fois depuis 8 ans. Cela a déclenché un signal d'alarme dans le milieu du vin et la confiance envers l'investissement dans le vin a été bouleversée.

Cependant, il y a quand même une bonne nouvelle. Cette appellation gênée par les nombreux faux a bénéficié de cette chute des prix. Suite à la chute importante des prix, les faussaires de bouchons de Lafite n'ont reçu aucune commande en 2012 après avoir vendu plus de 700 000 bouchons en 2011.

Ces dix dernières années, le prix de Lafite a augmenté à une vitesse fulgurante. Chaque année, il figure en tête du palmarès des vins avec une augmentation de prix de 30%. En Chine, des légendes similaires circulent souvent dans le milieu de vin : Quelqu'un a acheté un lot de Lafite pour un million de yuans. Et comme par un heureux hasard, après trois mois, le prix du marché a doublé… Pourtant, cette tendance à l'augmentation folle s'est soudainement arrêtée lors de la seconde moitié de l'année 2011.

Selon les données de la bourse internationale de vin de Londres, à partir de la seconde moitié de l'année 2011, le prix du Lafite a commencé à fortement chuter, et la performance de cette appellation a été la plus mauvaise de tous les premiers grands crus de Bordeaux. Le Lafite millésimé 2008 a été le plus grand perdant. Son prix a chuté de 11 500 yuans la bouteille (son record créé en mars dernier) à 7 500 yuans la bouteille. L'ampleur de la chute des prix a atteint 45%.

En fait, Lafite n'est qu'un exemple typique, car tout le marché de vin connait une atmosphère de chute importante, notamment le vin de Bordeaux. Selon d'autres données de la bourse internationale du vin de Londres, parmi les vins classés aux 100 premières places du palmarès de best-seller, 95% sont des vins de Bordeaux. Leurs prix ont chuté en moyenne de 22,5% entre juin et décembre de l'année dernière.

La tendance à la baisse du marché international s'est immédiatement répercutée sur le marché chinois.

Dans nombre de régions, les prix du Lafite ont connu une chute pour la première fois depuis 8 ans. Selon les données des distributeurs, la chute moyenne pour le Lafite est de 1 000 yuans. D'après Zhu Linong, un expert en vin indépendant, la chute des prix du Lafite reflète un autre aspect, le retour de la raison des consommateurs. C'est une étape nécessaire du développement du marché. « Plus les consommateurs chinois connaissent les crus, plus de choix ils possèdent. » Les réactions provenant des distributeurs de vin ont également prouvé ce point. Selon Mme Zhang, une distributrice de vin, de nombreux clients qui achetaient du Lafite commencent maintenant à acheter d'autres appellations.

Par ailleurs, à case de la crise de la dette européenne, beaucoup d'amateurs européens ont vendu leurs vins pour obtenir de l'argent afin de passer la crise. L'expansion rapide et sans limite du groupe Lafite, les effets négatifs des produits faux… Ce sont toutes des raisons pour expliquer la chute importante du prix du Lafite.

La chute du prix du Lafite est sans doute un bouleversement pour le marché d'investissement dans le vin.

Le Lafite « invincible » n'est pas tout puissant. Dans l'esprit des conservateurs chinois, Lafite était un produit d'investissement nécessaire, à valeur assurée ou à plus-value. Un investisseur a qualifié ainsi le choc apporté par la chute du prix du Lafite : « Ce que le mythe de Lafite a détruit, c'est la confiance de tout le marché d'investissement dans le vin ».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 13 janvier
Nouvelles principales du 9 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?