Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.01.2012 16h46
Les consommateurs chinois se tournent vers l'Europe à cause de la forte inflation à Hong Kong

« En fait, les produits sont très chers à Hong Kong. J'irai plutôt faire des achats eu Europe » a dit Xiao Ning, une habitante de la ville chinoise de Chongqing. Ces dernières années, elle a l'habitude de prendre quelques jours pour faire des achats à Hong Kong lors de Noël et du Nouvel An, principalement des produits de beauté, des vêtements et des sacs de grandes marques. Comme Hong Kong est une zone hors taxes, elle est depuis toujours considérée comme un paradis des achats par les touristes de la partie continentale chinoise. Pourtant, cette année, les achats de Xiao Ning sont beaucoup plus réduits. Elle s'est plaint que l'hôtel et que la nourriture à Hong Kong sont très chers, et que le prix de diverses sortes de produits a également monté, dans une fourchette de 10% à 30%.

Toujours selon Xiao Ning, les soldes à Hong Kong ne sont pas fortes, variant entre 20 et 40%. Certains produits de luxe, comme Prada et LV, non seulement ne sont pas en solde, mais ont des prix qui ont monté dans une fourchette de de 10% à 20% chaque année.

Différente de Hong Kong où les prix ne cessent de montter, l'Europe qui connaît une récession économique possède ces dernières années un avantage en matière de prix. Avec les prix avantageux et la politique de détaxation, l'attractivité de Hong Kong ne cessait d'augmenter sur une grande échelle. Chaque année, avant et après Noël en Europe, diverses sortes de produits ont connu des soldes fortes qui varient entre 40% et 50%. Après application du prix soldé, certains vêtements de grandes marques mondiales se sont retrouvés avec un prix réduit de moitié par rapport à celui de Hong Kong en solde. La célèbre marque de produits de beauté Sisley a ainsi appliqué une réduction de 20%, et le prix final est de 20%-30% inférieur à celui de Hongkong.

Selon Xiao Ning, un voyage pour faire des achats en Europe lui fait en fait faire des économies. Malgré le prix des billets d'avion, cela vaut quand même la peine. « Non seulement moi, mais certains de mes amis ont également l'intention de faire des achats en groupe en Europe. »

En plus des gros consommateurs de la partie continentale chinoise, certains hongkongais ne peuvent plus supporter non plus l'augmentation des prix à Hong Kong. Xiao Han, un ami de Xiao Ning, est retourné à Hong Kong depuis la Grande-Bretagne il y a 4 ans. Il a également soupiré face à la hausse des prix continue à Hong Kong : « Les soldes à Hong Kong ne sont pas de vrais soldes. Le prix après réduction est quand même élevé. »

Selon Xiao Han, en plus des produits de luxe, suite à la hausse des prix à Hong Kong, même le prix des articles courants dans les supermarchés est de 10%-20% plus cher qu'en Grande-Bretagne. Par exemple, l'anti-transpirant et le shampooing de marques britanniques qu'il utilise souvent.

Xiao Han a récemment acheté une paire de chaussure de sport sur un site web britannique. Il a révélé au journaliste qu'en plus des frais de port, le prix reste toujours moitié moins cher que celui de même marque à Hong Kong en solde. Selon lui, il achète la plupart des vêtements et des chaussures des membres de famille sur les sites web britanniques, ce qui lui a permis de faire des économies.

Ces dernières années, la pression de l'inflation sur les marchés émergents est grande, alors que l'Europe connaît une déflation, la comparaison est donc évidente. Si l'inflation à Hong Kong reste telle qu'elle est et ne baisse pas, la tendance des consommateurs de haut niveau à abandonner Hong Kong pour se tourner vers l'Europe risque fort de prendre encore plus d'ampleur.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 janvier
Sélection du Renminribao du 11 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?