Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 04.01.2012 08h14
Chine : la nouvelle réglementation sur l'industrie automobile n'affectera pas les joint-ventures existantes

La récente décision chinoise de mettre fin à des politiques ayant encouragé les investissements étrangers dans le secteur automobile n'affectera pas les opérations des joint-ventures automobiles déjà existantes en Chine, a annoncé récemment un responsable de la Commission nationale pour le développement et la réforme (CNDR).

La semaine dernière, la CNDR et le ministère du Commerce ont conjointement tracé de nouvelles lignes directrices sur les investissements étrangers, éliminant la construction automobile de la "liste des industries encouragées".

Un responsable de la CNDR a plaidé pour cette mesure en évoquant la surcapacité de production des constructeurs automobiles en Chine.

"Il s'agit d'un ajustement normal étant donné le développement de l'industrie automobile chinoise", a-t-il ajouté.

La Chine a atteint le rang de premier marché et constructeur automobile du monde depuis 2009, avec un volume de ventes de 18,06 millions d'unités en 2010, tandis que la production a grimpé à 18,26 millions d'unités.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 31 décembre
Une envoyée spéciale du président chinois se rendra prochainement dans cinq pays d'Asie centrale
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis