Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.12.2011 08h37
Chine : 697 milliards de dollars de dette extérieure fin septembre

La dette extérieure de la Chine totalisait 697,16 milliards de dollars fin septembre, contre 548,9 milliards de dollars fin 2010, a annoncé mardi le régulateur des devises du pays.

La dette à court terme a atteint 507,63 milliards de dollars, soit 72,81% du total de la dette extérieure du pays, alors que la dette à moyen et long terme a augmenté à 189,54 milliards de dollars, soit 27,19% du total, a indiqué l'Administration nationale des Devises étrangères dans un communiqué publié sur son site internet.

Le solde des crédits commerciaux a totalisé 375 milliards de dollars fin septembre, représentant 73,87% de la dette à court terme du pays.

L'augmentation de ces crédits est conforme à la croissance du volume du commerce extérieur de la Chine. Ainsi, cette hausse n'affectera pas la sécurité de la dette extérieure du pays, selon le communiqué.

De la dette extérieure chinoise, 75,81% était libellée en dollars, soit une hausse de 5,4 points de pourcentage par rapport à la fin de l'année précédente.

Le yen japonais comptait pour 8,11%, en baisse de 0,45 point de pourcentage par rapport à la fin de 2010, alors que la dette libellée en euros s'est élevée à 7,21%, en augmentation de 2,8 points de pourcentage, précise le document.

Le pays a emprunté 33,95 milliards de dollars à moyen et long terme au cours des 9 premiers mois de 2011, soit une hausse de 21,91% en glissement annuel, ajoute le communiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Rencontre entre le président chinois et le PM japonais sur le renforcement des relations bilatérales
Nouvelles principales du 27 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis