Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 21.12.2011 13h35
La zone euro rate son objectif de renforcement monétaire du FMI

Les ministres des finances de la zone euro ont convenu de renforcer les ressources du FMI avec 150 milliards d'euros pour éviter la crise de la dette et gagner un soutien pour davantage de fonds des alliés de l'Union européenne. Mais il reste peu clair si le bloc pourra atteindre l'objectif des 200 milliards d'euros après que la Grande-Bretagne a tiré sa révérence.

Suite à une téléconférence de 3 heures, les ministres des finances de l'UE ont déclaré que des pays en dehors de la zone euro, comme la République tchèque, le Danemark, la Pologne et la Suède pouvaient aussi prêter au FMI. Mais selon l'UE, ces pays devront d'abord recueillir l'accord de leur parlement. Les analystes soulignent que la zone euro pourrait devenir plus tributaires des grandes économies comme la Chine et la Russie, qui ont déjà déclaré leur volonté de prêter au FMI. Les Etats-Unis, de leur côté, sont préoccupés par l'exposition du FMI à la zone euro. Les ministres avait fixé un délai non officiel à lundi, pour réunir les 200 milliards d'euros, une somme dont les dirigeants de l'UE avaient convenue lors de leur dernier sommet début décembre. Ils avaient aussi exhorté les autres pays à y participer.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et la Pologne s'engagent à établir un partenariat stratégique
Nouvelles principales du 20 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis