Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 20.12.2011 10h03
2012, une année pleine de défis pour l'économie chinoise

La diplomatie économique de la Chine va faire face à des défis grandissants en matière de conflits commerciaux ou relatifs aux taux de change, ainsi qu'à une autre tâche, protéger ses intérêts en matière d'investissements à l'étranger, ont dit des experts dimanche.

L'année prochaine sera une année électorale aux Etats-Unis et en France, et il y a une possibilité de plus en plus forte que les deux pays recourent à la « menace chinoise » comme excuse pour ne pas faire face à leurs propres problèmes économiques, ce qui risque de mettre la diplomatie chinoise sous pression, a dit Ding Yifan, Directeur adjoint de l'Institut de Développement Mondial au Centre de Recherche sur le Développement du Conseil des Affaires de l'Etat, lors d'un séminaire sur la diplomatie chinoise.

Lors du premier semestre de 2012, plusieurs pays resteront pris dans une grave crise de la dette et pourraient même voir cette crise s'aggraver, a dit M. Ding, ajoutant que cette situation pourrait créer des frictions entre la Chine, les Etats-Unis et l'Europe.

De plus, la protection des investissements croissants de la Chine à l'étranger constituera aussi de nouveaux défis pour la diplomatie du pays, a ajouté M. Ding.

Chen Fengying, Directeur de l'Institut d'Etudes sur l'Economie Mondiale, qui dépend de l'Institut Chinois de Relations Internationales Contemporaines, partage cet avis et pense que la protection des intérêts d'investissement de la Chine à l'étranger sera une tâche importante pour la diplomatie chinoise.

Ces trente dernières années, la Chine a investi dans plus de 170 pays et régions, avec des investissements directs à l'étranger atteignant 170 milliards de Dollars US.

Lors de ces trois dernières décennies, la Chine a porté ses efforts sur l'« entrée » d'investissements étrangers ; elle pourrait maintenant faire davantage pour faciliter la « sortie » des siens dans l'avenir, a dit M. Chen.

La diplomatie économique chinoise va devoir servir la construction économique du pays et la protection de ses intérêts à l'étranger, de ses intérêts et de sa sécurité nationaux, a dit M. Chen, ajoutant que la position de la Chine dans le monde est étroitement liée à sa diplomatie économique.

Selon M. Chen, la Chine a déjà réussi plusieurs choses concernant la gouvernance économique internationale, dont témoigne l'influence grandissante de la Chine sur la scène mondiale et les postes occupés par des responsables chinois dans différentes organisations internationales importantes.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine présente ses sincères condoléances pour la mort de Kim Jong-Il
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis