Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.12.2011 13h30
Chine : la voie d'innovation de la construction de gros-porteurs
Le 1er novembre au China International Industry Fair (CIIF) 2011, les visiteurs se pressent dans la salle de l'Exposition des technologies aéronautiques et aérospatiales pour contempler et admirer la maquette d'un gros-porteur conçu et développé de façon autonome par la Chine.

Le 9 décembre dans la matinée, suite à la conclusion faite par le Comité des spécialistes d'appréciation et d'évaluation, le Vice Ministre chinois de l'Industrie et de l'Informatisation Su Bo a fait la déclaration suivante : la première phase de la conception et des études du projet de recherche et du développement du gros-porteur de passagers C919 est achevée de façon globale et efficace ; le programme technologique général de l'avion est rationnel, faisable et réalisable ; à cet effet, il est possible d'accéder à la phase des études détaillées.

Réalisation d'une percée technologique d'importance capitale.

Jin Zhuanglong, Directeur Général de la CACC (Commercial Aircraft Corporation of China, Ltd.), a indiqué que la conclusion obtenue par le Comité d'appréciation et d'évaluation prouve que le programme technologique général du C919 est non seulement admis et accepté par le marché, mais qu'il est également faisable, opérationnel et réalisable sur le plan technologique, ce qui est plus important encore.

Pour ce qui est de l'histoire du développement de l'industrie aéronautique, si l'on de fait pas preuve de prévisibilité, on se laisserait distancer et on serait toujours en retard et en arrière et toujours derrière les autres. Sous la pression exercée par l'exigence dans notre monde actuel de l'économie d'énergie et de la réduction des émissions du gaz, les nouveaux gros-porteurs, dont le A380 et le B787, mettent l'accent sur leur capacité de protection de l'environnement. Quant au C919 qui est également un gros-porteur, il est insisté dans la conception que son objectif est de faire en sorte que pour chaque avion, sa consommation énergétique par kilomètre soit inférieure de 12% à 15% par rapport aux autres gros-porteurs de même classe actuellement en fonction et en opération, son poids brut soit inférieur de 2% par rapport à ces derniers et ses émissions de gaz polluant soient diminuées de 50%.

Quant à Wu Guanghui, Directeur Général Adjoint de la CACC et concepteur en chef du Q919, il a révélé que dans les études de conception du gros-porteur en question, il a été surmonté une quarantaine difficultés technologiques et il a été résolu une centaine de problèmes techniques cruciaux et épineux. Depuis son établissement jusqu'ici, la CACC a déposé au total plus de 170 demandes de brevets dont une quarantaine ont passé avec succès l'examen et utilisés et exploités par la suite.

L'innovation dépend en fin de compte de l'effort humain.

La force d'un pays est toujours limitée dans un moment donné, tandis que l'esprit créateur et innovateur de l'être humain est illimité et immense et il recèle une force incalculable. La construction d'un gros-porteur table sur la puissance d'un pays et prend appui sur la capacité globale scientifique et technologique de ce dernier, toutefois, elle dépend en définitive de la capacité humaine, c'est-à-dire de l'esprit créateur et innovateur du concepteur.

C'est pourquoi la CACC accorde une importance particulière à la formation stratégique de ses effectifs afin de pouvoir former un grand nombre de personnes capables, compétentes et talentueuses et de faire en sorte qu'elle devienne une grande et puissante entreprise. Ainsi, le nombre de ses effectifs de plus de 3.800 personnes au début de sa fondation est passé à quelques 7.100 à l'heure actuelle. D'autre part, elle a introduit de l'étranger de la matière grise dont le nombre atteint 669 et treize ont été désignés pour faire partie du « programme des mille », alors qu'une centaine d'autres ont été affectés à des postes supérieurs à celui du concepteur en chef, ce qui permis l'établissement d'un contingent de talentueux techniques qui constitue le soutien de la conception, de l'étude, de la recherche et du développement des projets de la Société notamment dans la construction des gros-porteurs.

Concentration et rassemblement de l'intelligence nationale.

Pour la CACC, l'établissement de son calendrier de l'année 2012 est déjà terminé et celui-ci est complètement rempli. Depuis que son projet de réalisation du gros-porteur C919 a accédé à la phase d'ingénierie, le travail des études est alors confronté à des tâches plus dures, plus pénibles et plus écrasantes, car il faut concentrer tous les efforts pour pouvoir surmonter et résoudre une soixantaine de problèmes techniques difficiles, cruciaux et épineux.

C'est en fait un projet tellement difficile à réaliser qu'il ne concerne pas seulement la CACC et la réalisation de gros-porteurs constitue une lourde et dure tâche au niveau national. A cet effet, tout le pays entier doit s'unir en agissant d'un même cœur et d'une même volonté. Quant au projet en question, sa faisabilité repose sur la base de démonstrations scientifiques et techniques solidement argumentées et étayées, tandis que les difficultés technologiques ont été aplaties et surmontées par plusieurs établissements d'enseignement supérieur, dont l'Université Qinghua, l'Université de l'Aéronautique et de l'Aérospatial de Beijing, l'Université de l'Industrie de la Chine du Nord-Ouest, l'Université Jiaotong de Shanghai, l'Université de la Chine Méridionale et autres, lesquels ont réuni tous leurs efforts pour remplir leur tâche. D'autre part, des avionneurs, dont XAC Group import and export Co., Ltd., AVIC Chengdu Aircraft Industry(Group)Corporation, AVIC Shenyang Aircraft Corporation, AVIC Harbin Aircraft Industry(Group)Corporation et AVIC Nanfang Aircraft Industry(Group)Corporation, des fournisseurs de matériaux, dont la Société sidérurgique Baosteel et Chinalco (Aluminium Corporation of China), ainsi que des compagnies aériennes usagères, dont Air China, China Eastern et China Southern, ont tous sans exception contribué par leurs efforts au succès et à la réussite la première phase de la conception et des études du projet de recherche et du développement du C919.

La réalisation du projet en question a en outre réuni les efforts de plus de deux cent entreprises et de vingt deux écoles supérieurs de vingt deux provinces et municipalités de tout le pays, ce qui a permis la réalisation d'une première chaîne industrielle de la construction en Chine de gros-porteurs de passagers.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le vice-président chinois appelle à renforcer l'édification de l'organisation du PCC
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis