Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 14.12.2011 08h54
2012 : L'investissement restera le moteur le plus puissant de la croissance économique chinoise

La réunion économique annuelle du comité central du PCC (parti communiste chinois, parti au pouvoir en Chine), la plus repoussée de ces dernières dix années, a enfin commencé le 12 décembre à Beijing, émettant, semble-t-il, un augure complexe de l'économie chinoise.

Face à la crise de dette publique qui ne cesse de s'aggraver en Europe et aux États-Unis, la croissance économique se retrouve bloquée à travers le monde. La croissance chinoise a également ralenti, avec une baisse remarquable des exportations en raison de la chute des demandes extérieures, mais aussi du protectionnisme commercial pratiqué par les traditionnels pays importateurs.

À présent, en Chine, les investissements poursuivent leur trajectoire déclinante, de même que la consommation qui se retrouve à un niveau plancher en raison de la quasi-disparition des secteurs les plus prisés, tels que les marchés financiers et immobiliers, ainsi que de la baisse des revenus réels des particuliers en raison du déclin général.

« La réunion économique du comité central du PCC va certainement encourager les investissements destinés au peuple et à la consommation », a indiqué Ba Shusong, directeur adjoint de l'Institut des finances du Centre des études sur le développement du Conseil des affaires d'État. Parmi les trois moteurs économiques, il est plutôt réaliste de compter sur l'investissement pour sortir de la crise et relancer la croissance.

Pour Xu Hongcai, directeur adjoint du département des informations du Centre international des échanges économiques, « la restructuration des investissements sera la clé pour maintenir le volume de l'investissement ». Il est nécessaire de renforcer le lien entre l'investissement et la création des postes de travail, par exemple en augmentant les investissements dans les petites et moyennes entreprises, en orientant les investissements dans les secteurs des services, de la culture créative, de la fabrication de haute qualité, et dans les secteurs émergents, en vue d'augmenter les emplois et les revenus des particuliers, de relancer la consommation, de restructurer les demandes sur le marché, et de réaliser une croissance endogène.

Compte tenu de la baisse des indices IPP et IPC et du ralentissement de la croissance, le bureau politique du comité central du PCC a révisé la priorité de la politique économique, passant de l'ordre « prévenir l'inflation, actualiser la structure économique, et préserver la croissance », à garantir « une croissance relativement stable et rapide et la stabilité générale des prix de marché », en mettant l'accent sur la visée, la flexibilité et l'anticipation des politiques économiques.

Selon Xu Hongcai, la révision des objectifs économiques répond aux attentes du marché. Il est raisonnable de modérer la croissance à une vitesse plus rapide que 8 % pour maintenir l'inflation à un niveau de 4 à 5 %. Il est important de noter que l'inflation n'est pas toujours un mal tant qu'elle reste raisonnable et modérée.

Pour Xu Hongcai, un apport de liquidité à hauteur de 8 000 milliards de yuans sera nécessaire pour assurer la croissance en 2012, mais il faut tout de même prévenir la pression inflationniste importée en raison de la souplesse quantitative monétaire de l'UE et des États-Unis.

« Pour garantir la croissance et contrecarrer l'inflation, il convient de procéder à une politique monétaire stable, à une politique fiscale active, et à la restructuration de l'économie », a indiqué Xu Hongcai. Il sera primordial, à cet effet, de mettre en place un système encourageant pour la croissance endogène, la prise d'initiative des entreprises, et le passage d'une croissance reposant sur l'investissement et l'exportation à une croissance basée sur le développement coordonné de l'investissement, de la consommation et de l'exportation.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le vice-Premier ministre chinois appelle à approfondir le partenariat de coopération stratégique Chine-Russie
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan