Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.12.2011 13h26
Dépréciation du RMB et les voyages des Chinois à l'étranger

Cette année, l'appréciation continue du renminbi contre le dollar a rendu les voyages à l'étranger plus attractifs pour les Chinois, et en particulier leur appétit pour les biens de luxe. La récente dépréciation de la devise fait craindre aux agences de voyage que les touristes chinois puissent reconsidérer leur départ. Mais pour les spécialistes, elle n'est pas suffisante pour avoir un impact notable.

Les agences de voyage affirment que cela n'affecte pas leur activité car elless ne prennent en charge que les vols et les circuits et pas le shopping.

Wu Jiang

Directrice adjointe

Jinjiang travel, Shanghai

"Nous ne connaissons pas de baisse d'activité. Normalement, en haute saison, la hausse des prix du pétrole et des billets d'avion sont la raison de la hausse des coûts. Nos dépenses locales comptent pour une petite part."

Un yuan moins fort est une bonne nouvelle pour l'économie chinoise car elle stimule son industrie touristique. Les touristes étrangers en ont plus pour leur argent quand le yuan baisse.

Zhou Yingfeng

Directeur adjoint

CYTS Shanghaï

"Nous voulons que le yuan s'apprécie pour les voyages à l'étranger mais se déprécie pour attirer les touristes étrangers."

Il semblerait que de toute façon, les touristes chinois ne s'offusquent pas d'une petite variation du taux de change.

Touriste chinoise

"Nous y allons de toute façon, cette petite dépréciation ne va pas changer grand chose."

Touriste chinoise

"Même si le taux de change baisse, les objets restent encore moins chers à l'étranger."

Et alors que la haute saison approche, beaucoup sont persuadés que l'année sera bonne pour le tourisme.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et l'Islande se félicitent pour 40 ans de bonnes relations diplomatiques
Nouvelles principales du 9 décembre
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan