Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 01.12.2011 13h09
3 liaisons entre les 2 rives du détroit de Taïwan

Il y a plus de 30 ans, l'autorité de la partie continentale de Chine proposait de renforcer les échanges trans-détroit. L'initiative était centrée sur 3 domaines : le transport, les services postaux et les échanges commerciaux. C'est ce qui est aujourd'hui appelé les "Trois Liaisons". Ce plan est devenu réalité.

En janvier 2001, les autorités de Taïwan ouvrent des liaisons de transport direct entre les îles de Kinmen et Matsu et les ports proches de Xiamen et Fuzhou, dans la province du Fujian. Cette mesure marque un allègement des interdictions des échanges directs trans-détroit.

Aux termes de ce qui est appelé "Trois mini-liaisons, les bateaux de Taïwan sont autorisés à naviguer directement de Kinmen à Xiamen, de Matsu à Mawei, et de Kinmen à Quanzhou, entre autres routes.

Cela veut dire que ceux qui vivent sur les îles de Taïwan peuvent se rendre dans les ports voisins du continent sans avoir à passer par Hongkong ou Macao.

En 2001, plus de 21 mille entrées et sorties sont enregistrées.

4 années plus tard, la partie continentale de Chine et Taïwan conviennent d'établir des vols directs trans-détroit lors du Nouvel An chinois.

Le 29 janvier 2005, le premier vol commercial sans escale en partance de Guangzhou, sur le continent, arrive à Taïpei.

En 2008, ce sont 270 vols qui sont enregistrées chaque semaine entre la partie continentale de Chine et Taïwan. L'année suivante, une centaine de vols supplémentaires sont opérationnels.

La restauration complète des Trois Liaisons commence officiellement le 15 décembre 2008, avec des traversées maritimes, des vols et des livraisons postales directes pour marquer l'occasion.

A la fin de février 2011, près de 9 millions de passagers ont fait le voyage direct par avion entre les 2 parties.

Un petit nombre seulement a pu profiter de la route maritime directe. Mais les choses changent, et au premier trimestre 2011, plus de 100 tonnes de courriers et 135 tonnes de colis ont emprunté la route maritime entre la partie continentale et Taïwan.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un haut responsable du PCC souligne l'importance de la discipline dans la nomination des officiels
Nouvelles principales du 1er décembre
Ce ne serait pas seulement le vaincu qui « paierait un prix cher » pour la guerre
L'immolation par le feu vue de la règle fondamentale du bouddhisme
La France désire être le « sonnailler » quant à l'ingérence dans la situation en Syrie