Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 25.11.2011 14h56
La faiblesse de la demande perturbe le secteur manufacturier chinois
Une employée travaille sur une machine à coudre dans une usine de confection de Huabei, dans la Province de l'Anhui

La demande étrangère et intérieure, qui faiblit, jette une ombre sur les perspectives du secteur manufacturier chinois, qui devrait atteindre son niveau le plus bas depuis 32 mois en novembre, d'après l'Indice d'Achat des Managers (IAM) d'HSBC publié mercredi.

Cet indice a en effet baissé de 51 en octobre à 48, la chute la plus forte depuis mars 2009, signe de perspectives plutôt sombres pour la deuxième plus grande économie du monde, d'après HSBC Holding PLC.
Cet indice est une prévision de l'activité dans le secteur manufacturier, publié une semaine avant les données mensuelles officielles. Un chiffre en dessous de 50 signifie qu'il y a contraction de l'activité, tandis qu'un chiffre situé au dessus de 50 signifie qu'il y a expansion.

Qu Hongbin, économiste en chef d'HSBC en Chine, a dit dans une note de recherche que la demande extérieure devrait continuer à faiblir à mesure que la contagion de la crise de la dette européenne touche d'autres continents.

La Chine, quant à elle, devrait connaître un déclin de ses nouvelles commandes à l'export et réduire encore sa production industrielle dans les mois qui viennent, a t-il dit.

La demande intérieure pourrait avoir tendance à baisser lors des deux derniers mois de cette année, influencée par la baisse du secteur de l'immobilier, qui est le plus gros moteur de l'économie chinoise, d'après M. Qu.

La demande en matériaux de construction, comme l'acier, le ciment et le verre, ainsi que dans d'autres secteurs liés à l'industrie du logement, pourraient souffrir d'une contraction parce que le marché de l'immobilier a atteint un point critique, dit de son côté Zhang Zhiwei, économiste en chef Chine chez Nomura International (Hong Kong) Ltd.

« Il est possible que le secteur du logement se détériore rapidement dans les mois qui viennent », dit M. Zhang, qui prédit un indice de 49 pour l'IAM officiel de novembre.

L'indicateur de la production manufacturière d'HSBC, un sous-indice de l'IAM, a baissé à 46,7 en novembre, contre 51,4 en octobre, ce qui témoigne d'une baisse de confiance chez les industriels, dans un contexte de réduction du crédit.

La croissance de la production industrielle devrait probablement ralentir à nouveau à 11% dans un futur proche, contre une hausse de 13,2% en octobre, dit M. Qu.

D'après le rapport de HSBC, le sous-indice des prix à la production a chuté à 43,2 ce mois-ci, ce qui renforce les preuves que la pression inflationniste est sur une voie descendante.

En octobre, l'indice des prix à la consommation, un indicateur-clé de l'inflation, a baissé à 5,5% contre 6,1% en septembre, après que les 6,5% de juillet dernier aient été le signal de la plus forte hausse depuis 37 mois.

« Stabiliser la croissance économique, plutôt que de juguler l'inflation, sera le principal souci de politique du Gouvernement en 2012. Tant la politique fiscale que la politique monétaire vont probablement être assouplies dans les trois mois qui viennent afin d'assurer une hausse du PIB de plus de 8% l'année prochaine », a dit M. Qu.

Wang Tao, économiste en chef pour la Chine chez UBS Securities, ne s'attend pas en revanche à un « trop fort assouplissement de politique », parce que le ralentissement des exportations et de l'économie chinoises a été progressif.

« Le mode actuel de réglage fin de politique pourrait continuer », a t-elle dit, prédisant une augmentation du volume des prêts bancaires et un accroissement des dépenses fiscales.

Elle pense que le quota de crédit devrait augmenter à 8 000 milliards de Yuans (1 260 milliards de Dollars US) en 2012, contre 7 400 milliards cette année.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Signature de 14 accords de coopération entre la Chine et le Turkménistan
Nouvelles principales du 24 novembre
Routes chinoises : à quand la fin du massacre ?
L'entrée de la Chine à l'OMC il y a dix ans fut une decision juste
La liste des écrivains riches ne cache pas la vie modeste d'écrivains en Chine