Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 25.11.2011 13h15
L'investissement direct chinois en Europe hautement concentré dans cinq pays

La Chine a décaissé en 2010 huit milliards de dollars dans son investissement direct en Europe, avec 4.676 compagnies présentes dans 28 pays européens, tandis que 80% de l'investissement direct chinois en Europe étaient concentré dans cinq pays à savoir le Luxembourg, la Russie, l'Allemagne, la Suède et le Royaume Uni, a-t-on appris jeudi auprès du professeur Zhang Haiyan de l'Ecole du management d'Anvers.

M. Zhang est l'un des trois auteurs d'un rapport sur l'investissement direct chinois en Europe, présenté au premier Forum d'Anvers sur les affaires Europe-Chine qui a eu lieu mardi et mercredi dans la ville portuaire belge. Ce rapport donne un aperçu sur l'investissement direct chinois en Europe :

- L'année dernière, la Chine a totalisé 317 milliards de dollars d'investissement direct à l'étranger, dont 16 milliards (5% ) en Europe.

- L'Europe de l'Est attire plus d'investissement direct chinois, deux tiers des compagnies chinoises présentes en Europe étant basées en Russie, en Hongrie et en Roumanie. Elles sont actives dans la fabrication de produits à faible technicité, de textiles et de maroquineries.

- En Europe de l'Ouest, l'Allemagne (22%) et le Royaume Uni (6%) sont les deux premières destinations de l'investissement direct chinois. Dans ces deux pays, l'investissement direct chinois concerne plutôt des hautes technologies et des services bancaire ou consultant.

- Deux tiers des 4.676 compagnies chinoises s'engagent dans le commerce de gros et de détail, suivis par l'hôtellerie et la restauration (14%), la production industrielle (5%), les services logistiques (2%), l'agriculture et l'industrie minière (1%).

- Les cibles de l'acquisition des compagnies chinoises sont principalement la machinerie, des produits de luxe et l'industrie alimentaire.

- Environ 40 millions de Chinois vivent à l'extérieur de la Chine, dont 3,3% en Europe. Les communautés chinoises en Europe jouent un rôle important pour attirer des investisseurs chinois.

La crise financière donne à la Chine une opportunité incomparable d'investir dans les économies européennes de manière moins coûteuse, a indiqué M. Zhang. "L'Europe n'est pas encore une grande destination de l'investissement chinois ... mais en 2010, l'Europe était plus importante pour les Chinois que l'Afrique et l'Amérique du Nord", a-t-il noté.

Selon M. Zhang, la Chine est en ascension dans le classement des importants investisseurs du monde. Elle a pris la cinquième place en 2010, contre la 25ème en 2003. Avec l'investissement de Hong Kong, la Chine se trouve à la deuxième place derrière les Etats-Unis. Si la tendance 2003-2010 se poursuit, la Chine surpassera les Etats-Unis en 2020.

Quant à la Belgique, les investisseurs chinois ont moins d'intérêt sur elle pour l'instant. Mais la situation commence à changer : le fabricant automobile chinois Geely est devenu le nouveau propriétaire de Volvo Cars Gant, la compagnie Option spécialisée en informatique et communication a fusionné avec la société électronique chinoise Huawei, le phare du luxe belge Delvaux a été acheté par Li Fund Group.

En 2010, la Belgique a attiré 57 millions de dollars d'investissement direct chinois, tandis que le commerce entre les deux pays a augmenté de 32% pour atteindre 22,1 milliards de dollars.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Signature de 14 accords de coopération entre la Chine et le Turkménistan
Nouvelles principales du 24 novembre
Routes chinoises : à quand la fin du massacre ?
L'entrée de la Chine à l'OMC il y a dix ans fut une decision juste
La liste des écrivains riches ne cache pas la vie modeste d'écrivains en Chine