Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 20.11.2011 10h13
Li Daokui : la Chine pourrait connaitre un déficit commercial d'ici deux ans

L'excédent commercial de la Chine pourrait reculer à zéro ou même enregistrer un chiffre négatif d'ici deux ans, a prévu Li Daokui, conseiller et membre du comité de la politique monétaire de la Banque populaire de Chine, banque centrale.

L'excédent commercial du pays pourrait se réduire à 150 milliards de dollars cette année, avec un ratio dans le PIB chutant à 1,5%, contre 8% rapportés au cours des dernières années, a poursuivi M. Li lors d'une conférence tenue vendredi à Beijing.

L'excédent commercial est tombé de janvier à octobre de 15,4% sur un an pour atteindre 124,02 milliards de dollars, tandis que celui du mois d'octobre a reculé de 36,5% à 17,03 milliards de dollars, selon des données de l'Administration générale des douanes.

"A ce moment-là, je m'inquiéterai davantage de la question de la dévaluation du Renminbi, ou "yuan" (monnaie chinoise)", a indiqué M. Li.

Selon lui, il y a encore des raisons de demeurer optimistes au regard de l'excédent commercial actuellement en baisse. Par exemple, la contribution de la consommation des ménages à la croissance du PIB a poursuivi une tendance à la hausse depuis 2008, a souligné Li Daokui, ajoutant que l'augmentation des revenus des ménages était plus rapide que la croissance du PIB.

La consommation a contribué à hauteur de 47,9% à la croissance du PIB au cours des trois premiers trimestres, soit plus de 0,4 point de pourcentage par rapport au premier semestre, a-t-on appris du Bureau d'Etat des statistiques.

"Les revenus des habitants pourraient doubler d'ici trois ans", a déclaré Li.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le PM chinois arrive à Bali pour les réunions des dirigeants de l'Asie de l'Est
Nouvelles principales du 16 novembre
Les suggestions de FMI à propos de la Chine ne correspondent pas à la réalité de celle-ci
La coopération est-asiatique après le « retour » des Etats-Unis
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis