Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 18.11.2011 10h13
La demande en or poussée par les acheteurs de bijoux
Des clients choisissent des bijoux dans une boutique. Le lingot connaîtra encore une grande faveur en 2012, alors que la crise de la dette européenne continue à secouer les marchés, alimentant une demande pour ce métal en tant que valeur-refuge, d'après Morgan Stanley (China Daily).

La demande en lingots de la Chine pourrait dépasser 750 tonnes métriques cette année, le pays ayant dépassé l'Inde en tant que plus grand marché de la bijouterie en or du monde, a annoncéle Conseil Mondial de l'Or, dans un rapport publié jeudi.

Sur cette quantité, on compte plus de 250 tonnes métriques en demande pour investissement, et 500 tonnes métriques en demande pour des bijoux, a précisé Albert Cheng, le Directeur général du Conseil pour la région Extrême-Orient.

La demande mondiale en or a augmenté de 6% à un niveau record depuis quainze mois au troisième trimestre, poussée par les achats des banques centrales et la demande européenne, dans un contexte de crise de l'Euro toujours plus forte, a dit le rapport.

Les achats européens de barres et de pièces ont plus que doublé, à 118,1 tonnes métriques au troisième trimestre, représentant 30% de la demande totale en barres et en pièces, et en en faisant la plus grande source de demande en lingots sous cette forme.

Les banques centrales ont une fois encore été des acheteuses actives lors du troisième trimestre. Le rapport montre en effet que le secteur officiel a acheté 148,4 tonnes métriques d'or, la Russie, la Taïlande et la Bolivie, entre autres, contribuant à cette augmentation, à comparer avec les 22,6 tonnes de l'année dernière.

Quant aux acheteurs chinois, leurs achats en bijoux ont augmenté de 13% à 131 tonnes, en contraste avec les acheteurs indiens, qui ont acheté 26% de moins en bijoux au troisième trimestre, à 125,3 tonnes métriques.

Le prix de l'or a atteint un record à 1 920,30 Dollars US l'once au troisième trimestre, en grande partie du fait des inquiétudes au sujet de la crise de la Zone Euro et des conditions économiques aux Etats-Unis. Et le lingot devrait encore mener la danse en 2012, alors que la crise de la dette européenne continue de tourmenter les marchés financiers, accentuant la demande pour ce métal en tant que valeur-refuge, d'après Morgan Stanley.

« La demande totale de la Chine en or en 2012 devrait continuer à augmenter (à un rythme à deux chiffres) car les facteurs de dynamisme vont probablement rester en place », a dit M. Cheng. « Il ne devrait pas y avoir trop de problèmes pour la demande totale de la Chine, à 800 tonnes métriques l'année prochaine, si le contexte macroéconomique ne change pas », a t-il ajouté.

Les investissements de la Chine dans l'or ont été de 204 tonnes métriques pour les trois premiers trimestres, contre 187 tonnes métriques pour la totalité de l'année dernière, a t-il dit. « Tous les fabricants de Chine tournent à pleine capacité, car la demande augmente plus vite que l'offre », a t-il ajouté.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine est devenue le partenaire commercial le plus important de l'Afrique
Nouvelles principales du 16 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?