Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 15.11.2011 13h38
Libre-échange et réforme à venir

Le sommet de l'APEC a boosté l'engagement de ses membres à coopérer pour avancer. Les analystes y voient un signe positif pour l'économie globale, mais des dissensions devraient apparaitre face au protectionnisme, et des réformes structurelles doivent être mises en oeuvre pour une croissance plus équilibrée. Tout de suite le compte rendu.

Les dirigeants de la zone Asie-Pacifique ont promis de renforcer leurs économies et d'abaisser les barrières douanières. Selon les analystes c'est un signe positif pour l'économie mondiale en proie à la récession.

Zhang Yunling, Directeur

Centre d'Etudes pour le Sécurité Régionale

"Ils montrent leur volonté de coopérer pour placer le développement économique sur la bonne voie, et font savoir que la région doit se libéraliser et encourager les dirigeants internationaux à faire face aux nouveaux défis économiques."

Le sommet de cette année s'est focalisé sur la mise en place d'une économie régionale fluide. Les leaders des 21 pays membres estiment qu'il est essentiel de libéraliser plus avant l'économie pour parvenir à redresser durablement l'économie mondiale. Cependant, un expert avertit que les pays devront être vigilants pour prévenir le protectionnisme.

Zhang Liqing, Doyen

Univ. Centrale de la Finance et de l'Economie.

"L'une des clefs est la lutte contre le protectionnisme. Nous avons vu récemment des législateurs américains proposer des mesures protectionnistes. Je pense que pour résoudre leur problème de déficit extérieur, les Etats-Unis devraient développer leurs exportations vers la Chine, et réduire leurs restrictions sur les produits Hi-tech."

Le communiqué conjoint publié à la fin du sommet exprime une ferme résolution à soutenir une croissance économique solide et durable au niveau régional et international. Mais les analystes précisent que les pays de l'APEC auront également besoin de réformes structurelles et d'être conscients de leurs propres risques.

Zhang Liqing, Doyen

Université Centrale de la Finance et de l'Economie

"Les Etats-Unis devraient prendre des mesures crédibles pour assurer la sécurité de leur politique fiscale de mi-mandat, et accélérer la réforme structurelle de leur économie. Quant aux économies émergeantes, elles devraient prendre des mesures pour enrayer l'inflation, gérer les bulles d'actifs et, si nécessaire, reprendre le contrôle des flux de capitaux."

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 14 novembre
Les présidents chinois et américain s'engagent à renforcer le partenariat sino-américain
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?