Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 15.11.2011 13h33
Airbus crée une nouvelle unité dédiée aux jets d'affaires

L'avionneur européen Airbus a annoncé dimanche avoir créer une unité, Airbus Corporate Jets, pour mieux répondre aux besoins de clients et d'utilisateurs des jets d'affaires.

La nouvelle unité d'Airbus regroupera les activités commerciales, programmes et support en une seule organisation, a déclaré Airbus dans un communiqué.

Elle aura également un lien direct avec la filiale chargée de l'aménagement cabine, l'Airbus Corporate Jet Centre, membre d'un réseau mondial de centres d'aménagement intérieur approuvés.

"Avec près de 200 commandes de jets d'affaires Airbus à ce jour, nous devons dorénavant répondre aux besoins d'une communauté grandissante et dont l'importance ne cesse de croître", a déclaré John Leahy, directeur commercial d'Airbus.

Airbus a vendu ses premiers jets d'affaires au milieu des années 80 et a lancé en 1997 une version jet d'affaires de son A319, l'ACJ319. A ce jour, Airbus offre différents jets d'affaires correspondant à ses modèles commerciaux, allant de l'ACJ318 à l'ACJ380.

Les besoins des clients et utilisateurs des jets d'affaires sont différents, a indiqué Habib Fekih, président d'Airbus Corporate Jets, ajoutant qu'"une plus grande intégration de notre division Airbus Corporate Jets nous permettra de mieux cibler ces besoins et d'accroître notre réactivité".

Airbus prévoit également de doter sa division Airbus Corporate Jets de ressources plus importantes, de renforcer sa présence locale sur les principaux marchés et de disposer de moyens accrus pour poursuivre l'optimisation de ses produits et services.


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 14 novembre
Les présidents chinois et américain s'engagent à renforcer le partenariat sino-américain
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?