Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 15.11.2011 08h32
Les dirigeants de l'APEC s'engagent à bâtir une économie régionale sans barrières

Les dirigeants du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) ont déclaré dimanche à Honolulu, aux Etats-Unis, qu'ils s'étaient engagés à conjuguer leurs efforts pour bâtir une économie régionale homogène et sans entraves .

"Nous, membres de l'APEC, nous engageons à prendre des mesures concrètes en vue de construire une économie régionale sans entraves, dans le but de lier plus étroitement nos économies et nos marchés, d'une manière qui soit profitable à tous", peut-on lire dans la "Déclaration de Honolulu - Vers une économie régionale sans barrières", postée sur le site internet officiel de l'APEC.

"Au moment où nous nous réunissons, l'incertitude plane sur l'économie mondiale. La croissance et les créations d'emplois diminuent dans de nombreuses économies, et les risques de récession demeurent, y compris ceux entraînés par les problèmes financiers en Europe et par une série de catastrophes naturelles survenues dans la région", signale le document.

"Ces défis n'ont fait que renforcer notre détermination à coopérer et à aller de l'avant. Conformément à la déclaration 'Vision Yokohama', qui a défini lors du précédent sommet de l'APEC notre vision de l'avenir, nous sommes déterminés à oeuvrer en direction d'une croissance forte, durable et équilibrée de l'économie régionale et mondiale", affirme le document.

Les dirigeants des 21 membres de l'APEC ont reconnu que la libéralisation plus poussée des échanges commerciaux était essentielle à une reprise mondiale durable, au vu des séquelles laissées par la récession mondiale de 2008-2009.

Les membres de l'APEC se sont dits profondément préoccupés par l'impasse dans laquelle s'enlise l'Agenda de développement de Doha (DDA), conscients qu'il était improbable que cet Agenda parvienne à se réaliser dans un avenir proche, selon la déclaration.

La déclaration a exhorté les membres de l'Organistion mondiale du Commerce (OMC), qui doivent se réunir en décembre lors de la 8e Conférence ministérielle de l'OMC, à travailler en conformité avec ces principes, et à lutter contre le protectionnisme.

Les dirigeants de l'APEC ont conseillé aux responsables concernés d'aborder la prochaine Conférence ministérielle de l'OMC et les négociations qui s'y dérouleront avec un esprit libre de préjugés, en restant ouverts à de nouvelles approches et à de nouvelles solutions ; ces solutions pourraient par exemple consister à travailler en priorité sur les parties de l'Agenda de Doha pour lesquelles un consensus provisoire ou définitif est susceptible être trouvé, ajoute le document.

"Nous avons poursuivi ces objectifs en 2011, en nous penchant sur les problèmes en matière de commerce et d'investissements" qui pourraient se poser dans l'avenir, ont déclaré les participants, ajoutant que le renforcement de l'intégration de l'économie régionale était un élément clé de la paix et de la stabilité dans la région.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 11 novembre
Les présidents chinois et américain s'engagent à renforcer le partenariat sino-américain
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?