Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 10.11.2011 14h54
Investir à l'étranger est rentable

Les investissements chinois à l'étranger augmentent rapidement, en dépit de la situation économique mondiale actuelle, ce qui permet aux pays bénéficiaires de combattre le chômage.

Les investissements de la Chine à l'étranger se sont montés à 67,8 milliards de Dollars US en 2010, en hausse de 21,7% par rapport à 2009, d'après l'Administration d'Etat des Changes.

Plus de 300 milliards de Dollars US avaient été investis à l'étranger à la date de 2010, la cinquième plus forte somme des investissements à l'étranger au monde, a précisé Li Jiping, Vice-président de la China Development Bank, le principal établissement de financement des investissements à l'étranger.

Zhang Xiaoqiang, Vice-ministre de la Commission Nationale du Développement et de la Réforme, a dit que des règles sont en préparation pour réguler les investissements à l'étranger des entreprises.

Le soutien financier sera accru, et les compagnies d'assurance seront davantage impliquées, afin d'encourager les entreprises à investir à l'étranger, a t-il dit.

« Si les entreprises chinoises se développent en investissant sur les marchés internationaux, elles remplissent aussi leurs responsabilités sociales et cela profite aux habitants locaux », a dit M. Zhang.

Les entreprises chinoises emploient en effet davantage de personnel local dans leurs filiales à l'étranger, créant des emplois alors que les entreprises locales réduisent elles leurs effectifs, a t-il dit.

A la fin de 2010, les entreprises chinoises opérant à l'étranger avaient embauché plus de 1,1 million de personnes, dont 800 000 employés étrangers, a t-il dit mardi à Beijing lors du troisième Salon de l'Investissement Chine-Etranger.

L'économie mondiale fait face à des incertitudes croissantes, a dit M. Zhang. Remarques auxquelles a fait écho Richard Boucher, Secrétaire général adjoint de l'OCDE (Organisation pour la Coopération et le Développement Economiques).

« Il y a beaucoup de risques de baisse, et il y a peu de chances de hausse », a t-il dit mardi lors d'une entretien avec le China Daily. En Europe, la croissance reste faible, et une récession dans les deux ans reste possible, alors que les Etats-Unis vont probablement rester en dessous de 2% de croissance cette année et l'année prochaine, a t-il ajouté.

En dépit de ces incertitudes, les investissements de la Chine à l'étranger devraient augmenter de 20 à 30% par an lors des deux à trois prochaines années, d'après un rapport de la société d'expertise comptable Ernst & Young, publié mardi. La solide croissance économique de la Chine, ses énormes réserves en devises étrangères et l'encouragement du Gouvernement aux entreprises d'aller à l'étranger seront les facteurs-clés pour les investissements du pays à l'étranger, a dit la société américaine dans un rapport.

La Chine est la source d'investissements directs à l'étranger vers les Etats-Unis qui connaît la croissance la plus rapide, a dit Barry Johnson, Directeur exécutif chez Select USA Agency, un organisme d'encouragement au commerce et aux investissements qui dépend du Département du Commerce américain.

Entre 2003 et 2011, des entreprises chinoises ont investi dans 172 projets de construction et d'implantation d'entreprises aux Etats-Unis, pour une valeur totale de plus de 7 milliards de Dollars US, a dit M. Johnson mardi à Beijing. Tandis que le taux de chômage ne cesse de rester élevé aux Etats-Unis, ces projets venus de Chine ont créé 44 000 emplois aux Etats-Unis, a t-il dit.

Les principaux secteurs d'investissement pour les entreprises chinoises sont l'exploitation minière, l'énergie, la finance et la fabrication. Ces secteurs représentent près de 90% des investissements totaux, d'après M. Zhang.

Le Brésil, l'Argentine, l'Australie et le Canada restent les principales destinations d'investissement, a dit Eleanor Wu, associée pour les services de conseils en transactions chez Ernst & Young. « Le secteur privé chinois devrait jouer un plus grand rôle et sera activement impliqué dans les fusions et acquisitions à l'étranger, qui auparavant étaient dominées par les entreprises d'Etat », a dit M. Wu.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 novembre
Les dirigeants chinois votent à l'élection législative locale
La Chine est dans l'embarras face à la crise de la dette qui frappe l'Europe
Réduit à la dernière extrémité, la clique du dalai lama incite à la « suicide par le feu »
La croissance stable de l'économie chinoise constitue un événement de portée mondiale