Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 04.11.2011 13h38
G20 : meilleure coopération sino-européenne recherchée

Les politiciens tentent depuis quelque temps de s'appuyer sur les forces chinoises, spécialement dans leur volonté de vendre à la Chine des obligations européennes. Le vice-ministre chinois des Finances est l'un des nombreux dirigeants actuellement à Cannes pour participer au sommet du G20. Selon lui, la Chine et l'Europe doivent travailler ensemble en cette période de volatilité économique.

L'UE est le principal partenaire économique de la Chine, et la Chine a fortement intérêt à ce que l'UE retrouve sa vigueur économique. Zhu Guangyao pense qu'en cas de récession à long terme en Europe, la Chine et le reste du monde seront touchés. Le vice-ministre chinois des Finances se réjouit des accords d'urgence trouvés par les dirigeants européens fin octobre. Il espère que ces accords pourront être suivis d'actions concrètes permettant de remettre l'Europe à flot.

Zhu Guangyao

Vice-ministre chinois des Finances

"Si vous regardez les réserves de devises étrangères de la Chine, l'euro en représente une grandepartie. Pendant longtemps, la Chine a longtemps bénéficié des investissements européens.La Chine espère maintenant investir davantage en Europe. Nous espèrons que l'UE puisse introduire des politiques qui attirent les investissements chinois. Nous espérons aussique l'Europe ouvre davantage son marché technologique à la Chine, pour élargir le type d'exportations européennes vers la Chine."

Par rapport au drame de la dette européenne, Zhu Guangyao précise que la Chine et l'Europe ont toutes deux des problèmes à résoudre.

Zhu Guangyao

Vice-ministre chinois des Finances

"Nous devons faire avec nos propres problèmes en termes de développement économique. Les problèmes européens, bien sûr, doivent être traités par les Européens eux-mêmes."

Bien que la Chine soit désormais la 2ème puissance mondiale économique sur la scène globale, le vice-ministre chinois des Finances précise que le pays reste en voie de développement.

Zhu Guangyao

Vice-ministre chinois des Finances

"En termes de PIB par habitant, la Chine se classe au 100ème rang mondial à peu près. Dès lors, nous pensons que la Chine doit s'attacher à maintenir son développement économique pour résoudre les problèmes de ses 1 milliard 300 millions d'habitants. Ce n'est pas seulement en fonction des besoins de son propre peuple, c'est aussi la meilleure contribution possible à l'économie mondiale."

Zhu Guangyu promet également d'améliorer la collaboration sino-européenne relative aux politiques économiques.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un vice-Premier ministre chinois appelle à la facilitation de l'investissement et des échanges commerciaux
Nouvelles principales du 3 novembre
La route qui est devant nous est encore cahotique
Le dialogue est la « meilleure façon » d'éviter la guerre commerciale
La fin tragique de Kadhafi va profiter à la campagne électorale de Barack Obama