Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 03.11.2011 13h23
Retour sur la taxe sur la propriété de Chongqing

En janvier dernier à Chongqing, une municipalité du sud-ouest de la Chine, un programme expérimental de taxe sur la propriété a obligé les personnes possédant une villa à se déclarer en octobre. Nous voici aujourd’hui en novembre, découvrons sans plus attendre comment cela s’est passé.

Afin de garantir la collecte de la taxe immobilière sur les logements existants, le gouvernement municipal punira d’une amende sévère ceux qui refusent de payer. La grande majorité des propriétaires de villas se sont précipités avant la date limite afin d’éviter d’avoir à payer l’amende, d’être jeté en pâture aux médias et de voir leurs comptes bancaires vidés.Et même si la taxe est relativement élevée, les analystes considèrent que les propriétaires de villas ont déjà bénéficié de la hausse des prix. La nouvelle taxe n’est donc pas un fardeau pour eux.Ils précisent toutefois que la taxe vise en priorité les acheteurs de logements haut de gamme et les non résidents locaux. Les acquéreurs de logements moyen de gamme, la taxe a avant tout un effet psychologique.

Habitante de Chongqing

"Je suis un peu inquiete concernant l’acquisition d’un logement, en raison de la taxe sur la propriété. Je vais attendre et voir comment ça évolue."

La taxe influe également sur le prix de vente des logements haut de gamme, imposés à hauteur de 1%.

Wang Fangfang

Agent immobilier, Chongqing

"Les logements au prix de 16 mille yuans le mètre carré constituaient jusqu’à 40% de nos ventes. Aujourd’hui, ils en représentent 3 à 5%."

Selon les analystes, les plus touchés sont les personnes achetant dans un but spéculatif. Ils notent que les non résidents locaux achetant un second logement vont devoir s’acquiter d’une taxe sur la propriété, ce qui augmentera leur coût. Une diminution des achats spéculatifs permettra de ralentir le rythme de la hausse des prix.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un vice-Premier ministre chinois appelle à la facilitation de l'investissement et des échanges commerciaux
Nouvelles principales du 2 novembre
La route qui est devant nous est encore cahotique
Le dialogue est la « meilleure façon » d'éviter la guerre commerciale
La fin tragique de Kadhafi va profiter à la campagne électorale de Barack Obama