Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 03.11.2011 13h17
La Chine n'a pas encore de plan d'investir dans le FESF

La Chine n'a jusqu'à présent aucun plan concret d'investir dans le Fonds européen de stabilité financière (FESF), fonds de secours de la zone euro, a indiqué un responsable chinois mercredi à Cannes, à la veille du sommet du Groupe des Vingt (G20).

"Les deux nouveaux outils d'investissement susceptibles d'être assignés au FESF, c'est-à-dire offrir des assurances et offrir un véhicule d'investissement avec objectif spécial, n'ont pas encore été totalement mis en place, donc il est encore trop tôt pour parler d'investissements chinois", a déclaré le vice-ministre chinois des Finances, Zhu Guangyao, lors d'une conférence de presse donnée mercredi soir à Cannes.

Le sixième sommet du G20 se déroulera les 3 et 4 novembre à Cannes, dans le sud de la France, pays qui assume actuellement la présidence de ce forum destiné à la coordination économique internationale entre les principales économies développées et émergentes du monde.

Le sommet de Cannes pourraait être largement dominé par la crise des dettes souveraines de la zone euro, particulièrement après la déclaration faite lundi soir par le Premier ministre grec Georges Papandreou de recourir à un référendum sur le plan de sauvetage en faveur d'Athènes décidé lors du sommet de la zone euro de la semaine dernière.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un vice-Premier ministre chinois appelle à la facilitation de l'investissement et des échanges commerciaux
Nouvelles principales du 2 novembre
La route qui est devant nous est encore cahotique
Le dialogue est la « meilleure façon » d'éviter la guerre commerciale
La fin tragique de Kadhafi va profiter à la campagne électorale de Barack Obama