Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.10.2011 08h39
Les pays du G20 continuent d'honorer leur engagement à éviter le protectionnisme

Les Etats membres du G20 ont continué dans l'ensemble d'honorer leur engagement de ne pas se tourner vers un protectionnisme en matière d'investissement pendant la période entre le 29 avril et le 6 octobre 2011, selon un rapport publié mercredi par trois organisations internationales.

"La plupart des mesures adoptées dans le domaine de l'investissement, durant la période étudiée, ont été axées sur la suppression des restrictions pesant sur les flux internationaux de capitaux ainsi que sur une plus grande transparence pour les investisseurs", indique le sixième rapport sur les mesures du G20 en faveur de l'investissement, publié par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Les Etats membres du G20 ont suspendu la quasi-totalité des mesures de soutien mis en place suite à la crise financière et économique et sont en train de réduire progressivement les participations financières acquises au cours des premières interventions, précise le rapport.

Cependant, la récente résurgence de turbulences sur les marchés financiers et le fléchissement des perspectives de croissance pourraient générer des pressions en faveur de nouvelles mesures gouvernementales de soutien aux entreprises, observe le rapport.

A un moment où l'économie mondiale a, de toute urgence, besoin d'une relance par l'investissement privé pour créer de la croissance et des emplois, la gestion de la crise à court terme nécessitera une coordination avec des efforts pour relancer l'investissement productif à long terme, note le rapport.

S'assurer de la transparence et du caractère non- discriminatoire de toutes les futures mesures anti-crise va permettre d'en limiter les dégâts sur les marchés internationaux de capitaux, souligne le rapport.

Dans un message commun adressé aux dirigeants du G20, les dirigeants de l'OCDE, de la CNUCED et de l'OMC ont conseillé vivement aux "gouvernement du G20 de rester unis dans leurs efforts pour renforcer la coopération multilatérale en vue de trouver des solutions mondiales aux difficultés et risques économiques actuels".

Le prochain sommet du G20, prévu les 3 et 4 novembre à Cannes ( sud de la France), et la 8e conférence ministérielle de l'OMC, prévue en décembre, pourraient donner un signal fort sur le besoin de maintenir l'ouverture des marchés, de résister au protectionnisme et de préserver et renforcer le système commercial mondial de sorte qu'il continue de jouer son rôle vital à l'avenir, ont-ils ajouté.

L'OCDE, l'OMC et la CNUCED sont chargés depuis avril 2009 de surveiller la situation des échanges commerciaux et de publier un rapport semestriel. Le premier rapport avait été publié en septembre 2009 avant le sommet du G20 à Pittsburgh (Etats-Unis).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le vaisseau spatial Shenzhou-8 a été transféré verticalement sur la rampe de lancement et sera lancé début novembre
Nouvelles principales du 27 octobre
Un hiver froid s'annonce t-il pour l'économie chinoise ?
Quand l'Occident tirera t-il enfin les leçons de l'histoire ?
La méthode statistique en application exagère sérieusement la balance favorable du commerce chinois