Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 26.10.2011 08h08
La Chine soutient les efforts de l'Union européenne face à la crise de la dette

La Chine soutient les efforts de l'Union européenne pour résoudre la crise de la dette souveraine et souhaite que l'UE prenne des mesures tangibles pour restaurer la confiance du marché, a déclaré mardi à Beijing Yang Jiechi, ministre chinois des Affaires étrangères.

Ce dernier a ainsi exprimé cet engagement du pays lors de sa rencontre avec Catherine Ashton, haute représentante de l'Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, et également vice-présidente de la Commission européenne.

La Chine et l'Union européenne devront étendre et approfondir davantage leur coopération pratique, a indiqué Yang, faisant remarquer que les deux parties partagent les mêmes objectifs et stratégies de développement.

La Chine attache une grande importance au développement des relations entre la Chine et l'UE, et soutient ses efforts pour résoudre la crise de la dette souveraine, a poursuivi Yang.

Mme Ashton a indiqué que l'UE était en train de discuter de la façon de résoudre la crise de la dette, et a exprimé son appréciation à la Chine pour sa compréhension et son soutien, soulignant que l'UE prend très au sérieux les relations entre les deux parties.

Elle a de plus confié que l'UE admire les réussites obtenues par la Chine, et s'annonce prête à coopérer plus étroitement avec elle afin de répondre aux défis globaux et promouvoir un développement commun.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Turquie: le bilan provisoire des victimes du séisme dans la province de Van s'élève à 279
Nouvelles principales du 25 octobre
La méthode statistique en application exagère sérieusement la balance favorable du commerce chinois
L'« époque de Kadhafi » est révolue en Libye
Dénigrer la Chine est une mauvaise façon de faire campagne