Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.10.2011 16h25
Le réajustement de la direction d'une société est normal (ministère chinois du Commerce)

Le ministère chinois du Commerce a annoncé mercredi que le réajustement de la direction dans une société étrangère était une action normale, refusant de commenter la récente décision prise par Wal-Mart Inc. de remplacer un de ses PDG en Chine après le scandale de porc bio.

"Je trouve tout à fait normal le réajustement et les changements dans la direction d'une société multinationale", a déclaré le porte-parole du ministère Shen Danyang lors d'une conférence de presse.

"Nous n'avons pas de commentaire sur le réajustement du personnel de la société", a ajouté M. Shen.

Le géant américain de distribution Wal-Mart a dû fermer temporairement 13 supermarchés de la ville de Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, pendant 15 jours à compter de la semaine dernière pour inspection. La compagnie a en effet été accusée d'avoir vendu frauduleusement du porc ordinaire pour du porc biologique.

Lundi, la compagnie a annoncé qu'Ed Chan, PDG en charge de la branche en Chine de Wal-Mart pendant presque cinq ans, devrait quitter la société "pour des raisons personnelles".

Clara Wong, vice-présidente des ressources humaines pour les opérations en Chine de Wal-Mart, a également donné sa démission, ajoute un communiqué de la société.

Wal-Mart a ouvert son premier magasin en Chine en 1996 à Shenzhen et possède actuellement 353 supermarchés dans 130 villes chinoises, créant ainsi environ 100 000 emplois, fait savoir la compagnie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Nouvelles principales du 19 octobre
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les Etats-Unis jouent au voleur volé en accusant la Chine d'être « manipulatrice de taux de change »
Détrompez-vous et cessez de vous enferrer dans votre absurde idée de la « non transparence »
L'heure n'est pas à la baisse des taux