Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 13.10.2011 08h51
La Chambre américaine de commerce en Chine s'oppose au projet de loi du Sénat sur le yuan

La Chambre de commerce américaine en Chine a déclaré mercredi son opposition et ses "regrets" à propos du projet de loi du Sénat américain visant à faire pression pour la réévaluation du yuan, la monnaie chinoise.

Le projet de loi, connu sous le nom d'Acte sur la réforme de surveillance du taux de change des monnaies a été adoptée mardi au Sénat à 63 voix contre 35.

"Nous sommes convaincus que le projet de loi est inutile et contre-productif à l'objectif de protéger l'emploi aux Etats-Unis", a déclaré la Chambre de commerce américaine en Chine (AmCham-China) dans un communiqué.

"Le projet de loi du Sénat portera atteinte aux relations bilatérales dans le commerce et les investissements, affaiblira notre réputation au sein de l'Organisation mondiale du commerce et nuira à nos intérêts nationaux", a indiqué dans le communiqué Ted Dean, président de l'AmCham-China.

"Nous nous y opposons, et il ne faut pas que ce texte devienne une loi", a-t-il indiqué. "Nous demandons à la Chambre des représentants de se garder d'aller plus loin sur ce projet de loi".

La chambre a proposé de soutenir l'emploi aux Etats-Unis en augmentant les exportations. La Chine a été le marché en plus forte croissance pour les exportations américaines durant ces dernières décennies et est devenue aujourd'hui le troisième plus grand marché pour les biens et services américains.

Basée à Beijing, l'AmCham-China est une organisation nationale à but non lucratif qui représente les intérêts d'environ 2 600 compagnies en Chine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les PM chinois et russe s'engagent à mener une coopération plus étroite
Les centres de la culture chinoise implantés à l'étranger permettent au monde entier de connaître la Chine
La Chine « dispute l'Europe » ne tient pas debout et est injustifiable
La farce législative américaine