Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.10.2011 13h22
Le porte-parole du Ministère du Commerce chinois a fait une déclaration sur le projet de loi du Sénat américain concernant la surveillance du taux de change

Le Sénat américain a adopté mardi un projet de loi concernant la surveillance du taux de change. Shen Dan, porte-parole du Ministère du Commerce chinois, a fait une déclaration à ce propos. D'après elle, on affronte actuellement la rude épreuve de la reprise économique mondiale. A ce moment crucial, le Sénat américain force, par la législation, ses partenaires commerciaux à la réévaluation, ce qui correspond à un signal faux de la montée du protectionnisme et viole gravement les règles internationales. Cela menace non seulement le développement régulier des relations commerciales sino-américaines, mais prend aussi le contre-pied de tous les pays qui sont opposés au protectionnisme. La Chine affirme sa ferme opposition à ces mesures.


Shen Dan a souligné que la Chine propose toujours le renforcement de la communication entre les deux pays et des mesures positives communes pour approfondir la coopération commerciale sino-américaine. Quand ce projet de loi entrera en vigueur, les relations sino-américaines seront inévitablement touchées. Nous ne voulons pas voir apparaître une telle situation. Nous espérons que la partie américaine réfléchira profondément à cette situation, traitera le problème du taux de change d'une façon objective et rationnelle et fera le bon choix.


Le Sénat américain a adopté mardi un projet de loi sur la surveillance du taux de change par 63 voix contre 35, malgré les fortes oppositions à l'intérieur et à l'extérieur.


Ce projet de loi exige que le gouvernement américain impose des sanctions douanières aux principaux partenaires commerciaux où existe une sous-évaluation du taux de change, et vise à pénaliser la Chine pour l'obliger à accélérer la réévaluation du yuan. Après l'approbation du Sénat, le projet de loi nécessite une validation par la Chambre des représentants ainsi que la signature du président Obama, avant de devenir une loi.

Source: CRI

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Wu Bangguo appelle au renforcement des relations sino-canadiennes
Les centres de la culture chinoise implantés à l'étranger permettent au monde entier de connaître la Chine
La Chine « dispute l'Europe » ne tient pas debout et est injustifiable
La farce législative américaine