Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.10.2011 09h14
Les principales économies poursuivent leur ralentissement en août (OCDE)

La plupart des 34 pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et des grandes économies non membres ont continué à enregistrer un ralentissement en août 2011, a déclaré lundi l'organisation basée à Paris.

Les indicateurs composites avancés d l'OCDE, conçus pour anticiper les points de retournements de l'activité économique par rapport à sa tendance, n'ont pas cessé de reculer depuis avril dernier dans la zone euro, les sept économise industrialisée, et les principales économies asiatiques (Chine, Inde, Indonésie, Japon et Corée du Sud).

L'indicateur composite avancé pour l'OCDE a diminué de 0,5 point en août 2011, et il s'agit du cinquième mois de baisse consécutive.

Les indicateurs composites avancés pour les Etats-Unis, l'Allemagne et la Russie ont signalé plus fortement un ralentissement, par rapport au mois précédent. Mais ces indicateurs sont toujours au-dessus de 100, signifiant que l'activité économique reste au-dessus de sa tendance de long-terme.

Pour les autres grandes économies excepté le Japon, les indicateurs composites avancés sont maintenant en-dessous de 100, indiquant fortement un ralentissement de l'activité économique sous sa tendance de long-terme.

L'indicateur composite avancé pour le Japon a continué d'indiquer un possible point de retournement de l'activité économique, mais pas de signal fort d'un ralentissement.

Les indicateurs des cycles économiques pour les pays de la zone Asean (Association des nations de l'Asie du Sud-Est) ont montré des signes d'une modération.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Wu Bangguo appelle au renforcement des relations sino-canadiennes
Les centres de la culture chinoise implantés à l'étranger permettent au monde entier de connaître la Chine
La Chine « dispute l'Europe » ne tient pas debout et est injustifiable
La farce législative américaine