Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 11.10.2011 15h26
L'ère post-Steve Jobs, qui sera le gagnant du marché de la téléphonie ?

Le décès de Steve Jobs signifie la fin d'une grande époque. Sous sa direction, Apple est arrivé au sommet après être passé bord de la faillite. C'est la raison pour laquelle la splendeur de Steve Jobs couvrait Apple depuis longtemps. Cependant, maintenant, avec le décès de ce grand leader, la firme à la pomme sera-t-elle affectée ? Quelle sera la direction de la structure du monde du système d'exploitation du smartphone ?

Selon un point de vue général du milieu, à l'avenir, le marché du système d'exploitation du smartphone sera divisé entre trois grands géants : iOS d'Apple, Android de Google et Windows Phone de Microsoft. Bien qu'Android de Google possède 5 marques célèbres, chacune a ses propres avis. En cas de désunion, le résultat sera inimaginable. Cependant, si tous les problèmes pouvaient être résolus, l'unification du marché serait en vue. Il y a longtemps que Windows Phone de Microsoft est arrivé sur le marché. Cependant, il n'a pas eu de bons résultats sur le marché du smartphone. En plus de Nokia, Windows Phone s'efforce d'attirer les autres marques. En même temps, les autres fabricants de smartphones, comme Samsung, RIM et HP, possèdent tous leur propre système d'exploitation. Diverses entreprises d'internet entrent également sur le marché du smartphone.

Pour Apple, son avenir est couvert d'ombre suite au décès de Steve Jobs. On a pu le remarquer sur les marchés boursiers. Le lendemain du décès de Steve Jobs, l'action d'Apple a chuté de 2,01%. Quant à ses concurrents, l'action de Google (Nasdaq : GOOG) a augmenté légèrement de 0,08% pour clôturer à 515,12 dollars. Celle de Microsoft (Nasdaq : MSFT) a chuté de 0,34% pour clôturer à 26,25 dollars. L'action d'Amazon a augmenté de 1,46% pour finir à 224,74 dollars.

L'Apple qui a perdu Steve Jobs

Un jour avant le décès de Steve Jobs, Apple a lancé un nouveau produit – iPhone 4S. Cependant, l'apparence de ce dernier est presque pareille à celle de l'iPhone 4. Le successeur d'Apple pourra-t-il maintenir les relations avec ses utilisateurs aussi bien que Steve Jobs l'a fait ? Tout le monde sait que la caractéristique d'Apple réside dans son excellent marketing, mais pas dans la flatterie envers les consommateurs. Cette stratégie un peu despotique a été très bien pratiquée dans l'ère Steve Jobs.

Cependant, si le successeur ne la saisit pas bien, cela pourrait produire des effets négatifs sur les relations entre Apple et ses utilisateurs.

Android de Google connaîtrait des changements

Android a établi déjà une image d'hégémonie – au 4e trimestre, il a dépassé pour la première fois le système Symbian de Nokia pour devenir la plus grande plateforme de smartphone du monde, mettant fin au statut de leader de Symbian pendant plus de 10 ans. Pour le moment, le système Android occupe au total 48% des parts du marché mondial. Ses parts de marché sont les plus élevées dans 35 pays du monde.

« A l'avenir, Android de Google serait le plus grand concurrent d'Apple. Cependant, après l'achat de Motorola, la structure de Google sera plus complexe à l'avenir » a révélé un analyste du milieu lors d'une interview accordée à C114.

Il est difficile de prédire justement si la « guerre des agents » avec Apple marchera toujours après l'achat de Motorola par Google, ou bien si le champ d'Android connaîtra une certaine désunion. Tout cela dépendra des actions à venir de Google.

Windows Phone pourrait profiter d'une opportunité historique

Si le champ d'Android connaissait une « évasion collective », Windows Phone de Microsoft pourrait profiter d'une opportunité historique. Le « mariage » entre Nokia et Microsoft est apprécié, car des doubles gains sont en vue. Grâce à un grand nombre d'utilisateurs et à l'influence de marque de Nokia, Microsoft pourra réaliser une transition de Windows 7 du PC au téléphone mobile. Ainsi, un retour au statut de leader est en vue.

Remarquable, c'est que les entreprises chinoises, dont Huawei, ZTE, ont également saisi leur droit de parole grâce à leurs techniques et leurs canaux d'opération. Leurs affaires se sont également répandues sur le marché des consommateurs pour que les entreprises établissent leurs propres marques. Par exemple, lors de la première moitié de l'année, Huawei a été classé parmi les 5 premiers fabricants de smartphones Android, et maintenant, Huawei est entré dans les 3 premières places de la Chine quant aux parts de marché de téléphonie mobile. A l'avenir, le développement des fabricants de smartphone chinois sera également un facteur important qui influencera la structure du marché de système d'exploitation de smartphone. Aujourd'hui, ZTE a déjà lancé ses téléphones mobiles de Windows Phone, alors que Huawei pense lui aussi à introduire la plateforme non Android. Cela nous donne plus de raisons de s'attendre à un changement de ce marché.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Wu Bangguo appelle au renforcement des relations sino-canadiennes
Les centres de la culture chinoise implantés à l'étranger permettent au monde entier de connaître la Chine
La Chine « dispute l'Europe » ne tient pas debout et est injustifiable
La farce législative américaine