Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 11.10.2011 08h58
Le deuxième Forum sur le développement et la coopération industriels Chine-Afrique s'ouvrira en novembre à Beijing

Le deuxième Forum sur le développement et la coopération industriels Chine-Afrique (FDCICA) s'ouvrira le 28 novembre à Beijing, a-t-on appris récemment auprès du Comité d'organisation du forum.

Des responsables de l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) et d'organisations internationales, ainsi que des experts spécialisés dans les affaires africaines participeront à ce forum ayant pour thème "Coopération amicale et Développement commun".

Seront présentés à cette occasion plus de 150 projets d'investissements d'une quarantaine de pays africains et 200 commandes commerciales, a annnoncé le secrétaire général du forum Cheng Zhigang.

Le forum servira de plateforme permettant de promouvoir la coopération entre la Chine et l'Afrique et d'encourager les entreprises chinoises à investir et à s'implanter sur le continent africain.

Ce forum sera conjointement sponsorisé par le Comité d'organisation du FDCICA, l'Association de coopération Chine-Afrique et la Commission du développement et de la coopération industriels entre les zones urbaines et rurales de Chine.

Le premier FDCIDF s'est tenu en 2009 à Beijing durant lequel des entreprises chinoises et africaines ont signé des contrats d'intention portant sur l'achat de trois milliards de dollars de produits chinois et africains, ainsi que des contrats sur une centaine de projets d'achats et d'investissements.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Hu Jintao : la Chine s'en tiendra au développement pacifique dans la poursuite du renouveau
La loi américaine sur la devise chinoise fait plus de mal que de bien : médias américains
La Chine a naturellement ses nobles ambitions
Chine : pourquoi le dalaï lama s'inquiète-t-il de sa réincarnation