Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 10.10.2011 08h59
L'assouplissement quantitatif européen pourrait poser problème à la Chine

Les dirigeants politiques pourraient rencontrer des difficultés dans la lutte de la Chine contre l'inflation.

Une nouvelle série de mesures d'assouplissement monétaire en Europe a remonté la confiance des investisseurs dans les marchés de capitaux, mais cela pourrait poser problème à la Chine dans ses efforts pour maîtriser l'inflation et l'afflux de capitaux spéculatifs, estiment certains économistes.

Jeudi dernier, la Banque centrale européenne (BCE) a décidé de maintenir son taux d'intérêt directeur à 1,5 % et d'offrir des prêts courts d'urgence aux banques en difficulté du continent, qui ont du mal à emprunter de l'argent en raison d'inquiétudes mutuelles sur leur stabilité financière.

La BCE devrait baisser ses taux dès le mois de décembre lorsque les nouvelles prévisions économiques seront sorties, a déclaré Tobias Blattner à Bloomberg, ancien économiste au sein de l'organisation.

Jeudi également, la Bank of England (BOE), la banque centrale du Royaume-Uni, à réactivé les mesures de stimulus en acceptant d'injecter 75 milliards de livres sterling (116 milliards de dollars) dans l'économie nationale, faisant ainsi passer son budget d'assouplissement monétaire à 275 milliards de livres.

Les marchés boursiers asiatiques ont connu une forte hausse vendredi après les annonces de la BCE et de la BOE. L'index Hang Seng de Hong Kong a bondi de 3,11 %, tandis que le Nikkei japonais a progressé de 0,98 %.

Le marché de la partie continentale de Chine était fermé pour les congés de la fête nationale, mais les spécialistes attendent une bonne performance lors de la réouverture lundi.

Cependant, cette bonne nouvelle pour le marché boursier chinois pourrait ne pas être si bénéfique du côté macroéconomique, prévient Yuan Guangming, chercheur du Centre pour la Chine dans l'économie mondiale à l'Université Qinghua de Beijing.

« L'assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne a aidé le marché boursier chinois à éviter un choc majeur durant les congés nationaux », explique-t-il. « Mais en même temps, cela est aussi un moyen d'exporter leurs problèmes vers le reste du monde ».

Alors que l'Europe injecte des liquidités dans le marché mondial, la politique monétaire « prudente » adoptée par la banque centrale chinoise est susceptible d'attirer plus de capitaux spéculatifs, ce qui viendrait ajouter une pression sur l'inflation que connaît le pays », craint-il.

M. Yuan estime que la banque centrale devrait commencer à adopter des mesures de souplesse pour apaiser les pressions externes et les tensions sur la chaîne de crédit nationale, déjà fragilisée par les difficultés financières de nombreuses entreprises privées.

Le gouverneur de la banque centrale, Zhou Xiaochuan, a pourtant récemment réitéré sa volonté de donner la priorité à la lutte contre l'inflation, suggérant que les mesures de rigueur resteront en place à moins que le taux d'inflation chute.

Yuan Guangming prédit que l'indice des prix à la consommation pour le mois de septembre, qui sera rendu public la semaine prochaine, sera autour de 6,2 %, ce qui signifierait que l'inflation chinoise se rétracte déjà après son pic.

Grace Tam, stratégiste de marché au sein de JP Morgan Asset Management, pense aussi que le pic d'inflation en Chine est passé et qu'une réduction permettra au gouvernement d'assouplir sa position monétaire.

« Il est également intéressant de noter que les exportations nettes jouent un plus petit rôle dans l'économie chinoise, et que la demande finale est à présent principalement poussée par l'investissement et la demande intérieure… Nous pensons que l'économie se dirige vers un atterrissage en douceur », explique-t-elle.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine exhorte à une amélioration du système de distribution des produits agricoles
La loi américaine sur la devise chinoise fait plus de mal que de bien : médias américains
La Chine a naturellement ses nobles ambitions
Chine : pourquoi le dalaï lama s'inquiète-t-il de sa réincarnation