Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 21.09.2011 13h27
Nouvelles prévisions économiques du FMI: la croissance mondiale ralentit à 4 %, celle des USA à 1,5 %

Le Fonds monétaire international (FMI) a déclaré mardi que la croissance économique mondiale sera de 4 % en 2011, soit 0,3 points de pourcentage de moins que les prévisions de juin.

Les prévisions sont traitées dans le dernier rapport de la Perspective économique mondiale établi par le FMI.

Dans ses projections de juin, le FMI estimait la croissance de la production mondiale à 4,3 % et à 4,5 % en 2011 et 2012 respectivement.

"L'économie mondiale se trouve dans une nouvelle phase dangereuse", a déclaré le FMI. "L'activité mondiale s'est affaiblie et est devenue encore plus inégale, la confiance a récemment baissé nettement, et les risques augmentent".

Le Fonds a indiqué que, dans le contexte des fragilités structurelles irrésolues, un barrage de chocs a frappé l'économie mondiale cette année, qui comprend le séisme dévastateur et le tsunami au Japon ainsi que les troubles socio-politiques dans certains pays producteurs de pétrole.

En même temps, l'économie américaine a stagné, la zone euro a rencontré des troubles financiers majeurs, et les marchés mondiaux ont souffert de la vente de créances risquées.

Le rapport a indiqué que les prévisions pour les économies avancées étaient plus sombres à cause de l'évolution continue de la crise de la dette souveraine en Europe, avec les inquiétudes croissantes du marché qui craint que la Grèce ne puisse rembourser sa dette.

"La crainte de l'inconnu est forte", a déclaré l'économiste en chef du FMI, Olivier Blanchard. "Des politiques fortes sont urgemment nécessaires pour améliorer la perspective et réduire les risques".

Le FMI a estimé que la croissance dans les économies avancées en 2011 et 2012 n'atteindra que 1,6 % et 1,9 % respectivement, des projections inférieures à celles de juin.

Les Etats-Unis, la plus grande économie mondiale, sont les plus touchés avec une croissance du PIB estimée à 1,5 % cette année et à 1,8 % en 2012.

"L'économie américaine lutte avec une croissance lente et une reprise de l'emploi qui tarde à venir", selon le rapport.

Dans ses projections de juin, le Fonds avait estimé une augmentation de l'économie américaine à 2,5 % et à 2,7 % en 2011 et 2012 respectivement.

Pour la zone euro, la croissance du PIB devait être inférieure d'environ un demi-point, et s'établir à 1,1 % en 2012.

Les problèmes structurelles que rencontrent les économies avancées touchées par la crise se sont avérés encore plus difficiles, et le processus d'application des réformes encore plus compliqué, selon le Fonds.

Concernant les économies émergentes, la croissance restera relativement solide, surtout dans les économies qui pourront contrer les effets sur la production de la demande étrangère plus faible avec moins de durcissement politique, d'après le FMI.

Le FMI prévoit une croissance de 6,4 % et de 6,1 % en 2011 et en 2012 respectivement pour les pays émergents et en voie de développement, soit 0,2 et 0,3 points de pourcentage de moins que les projections de juin du FMI.

La Chine, la plus grande économie émergente, augmentera à 9,5 % et 9 % en 2011 et 2012. L'Inde connaitre une croissance de 7,8 % et de 7,5 %.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine établit un nouveau record mondial dans la production de riz hybride
Pourquoi la Chine est-elle toujours attaquée lors des élections présidentielles aux Etats-Unis ?
Les prix à Beijing sont-il plus élevés qu'à New York ?
Il faut réduire le fossé des richesses