Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.09.2011 08h25
Le grand défi de petits robots japonais

Après avoir roulé sur le circuit du Mans pendant 24 heures, des robots japonais ont été préparés pour un nouveau défi : le triathlon de Hawaï.

L'entreprise électronique japonaise Panasonic cherche à tester la limite de ses robots Evolta. Ces robots de la taille d'une main vont effectuer les 3 épreuves du triathlon : la course à pied, la natation et le cyclisme, sur une distance totale d'environ 230 km. Bien sûr, avec leurs touts petits corps, la vitesse est un problème. Les robots pourront finir la course en une semaine environ, soit 168 heures. C'est 10 fois plus de temps que pour un athlète humain normal. Malgré tout, Panasonic espère que cela pourra montrer la qualité de son produit.

Shingo Yuto

Coordinateur chez Panasonic

"C'est difficile de dire à quel point la batterie de nos produits est puissante, en montrant simplement le robot aux clients. Alors nous avons planifié un défi très difficile pour démontrer la puissance d'Evolta. "

Le triathlon de Hawaï est le 4ème test d'endurance pour le robot. En 2008, un robot d'Evolta a grimpé 530 mètres pendant 7 heures dans le Grand Canyon. Yuto espère que ces défis incroyables pourront distraire un peu les Japonais des récentes catastrophes.

Shingo Yuto

Coordinateur chez Panasonic

"A travers les défis et l'accomplissement de missions difficiles, nous voulons encourager le peuple japonais. "

Le défi du triathlon des robots débutera le 24 octobre, après le vrai championnat du monde de triathlon pour les humains.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et la Biélorussie promettent de renforcer les échanges parlementaires
Pourquoi la Chine est-elle toujours attaquée lors des élections présidentielles aux Etats-Unis ?
Les prix à Beijing sont-il plus élevés qu'à New York ?
Il faut réduire le fossé des richesses