Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 24.08.2011 09h11
L'économie chinoise va croître de 9,28 % en 2011

L'économie chinoise va croître de 9,28 pour cent en 2011 à condition que les États-Unis échappent à une récession à double creux et que la zone euro évite une crise de la dette souveraine cette année, ont indiqué des économistes de l'université de Xiamen de Chine et de la National University of Singapore, dans leurs dernières prévisions qui ont été publiées samedi.

Le rapport Perspectives macroéconomimques de la Chine 2011-2012 et Simulations de politiques a également projeté que l'inflation de l'indice des prix à la consommation (IPC) atteindrait 5,34 pour cent pour l'année complète.

Un ralentissement est inévitable

Le rapport prévoit une croissance du PIB (produit intérieur brut) de 8,91 pour cent et une croissance de l'IPC de 4,93 pour cent pour 2012.

« Nous pensons qu'au point où elle en est, la croissance du PIB de la Chine ralentira inévitablement, en raison de la faible reprise sur les marchés extérieurs et du retour progressif à la normale des politiques macroéconomiques en Chine », a indiqué le rapport.

« L'économie chinoise est susceptible d'enregistrer une croissance se situant dans une fourchette de 9 et 8 pour cent pendant quelque temps encore », a dit Li Wenpu, économiste de l'université de Xiamen, et l'un de ceux ayant dirigé la recherche.

Chen Kang, professeur de sciences économiques à la Lee Kuan Yew School of Public Policy de la National University of Singapore, a déclaré que les prévisions avaient été fondées sur les hypothèses « prudemment optimistes » suivantes : l'économie des États-Unis va croître de 1,7 pour cent cette année et rebondira par la suite pour réaliser un rythme normal de croissance; et la zone euro évitera une crise de la dette souveraine cette année et sa croissance ralentira un peu l'année prochaine, en raison de l'approfondissement de la crise.

On assume que les taux d'intérêt en Chine resteront stables cette année, et que la masse monétaire M2 croîtra respectivement de 16 pour cent cette année et de 17 pour cent en 2012.

L'impact d'une possible récession à double creux aux États-Unis

Si les États-Unis glissent dans une récession à double creux au cours des premier et deuxième trimestres de 2012, avec une croissance économique plus faible que 1,1 pour cent, l'économie chinoise augmentera de 8,24 pour cent en 2012, 0,67 point de moins que la prévision de base.

La prévision a été basée sur un ralentissement dans la zone euro et sur le fait que la Chine diminuerait ses taux d'intérêt de 0,25 point au début de l'année prochaine.

L'inflation de l'IPC sera également inférieure à 3,95 pour cent, selon le rapport.

« Étant donné les facteurs complexes engendrant l'inflation, cela prendra un certain temps pour qu'elle soit stabilisée. L'inflation restera élevée, de 4 à 5,4 pour cent cette année et l'année prochaine », y indique-t-on.

Selon les chercheurs, la Chine devrait maintenir un contrôle ferme de l'inflation et éviter de stimuler l'économie par des investissements excessifs visant une croissance trop rapide.

L'université de Xiamen et la National University of Singapore publient leurs prévisions pour l'économie chinoise deux fois par année depuis 2006. Ils forment également un partenariat avec le « Quotidien de l'information économique de Chine » pour publier les prévisions en Chine.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Hu Jintao appelle à former des cadres compétents
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains