Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 23.08.2011 16h08
Chine: un équilibre de la balance commerciale est envisageable l'année prochaine

La Chine pourrait arriver à l'équilibre de sa balance commerciale l'année prochaine, car la demande faiblissante des Etats-Unis et de l'Union Européenne affecteront les exportations alors que les importations devraient augmenter, a annoncé un responsable du principal groupe de réflexion du pays.

« L'année prochaine sera une période critique pour le commerce de la Chine, car la crise de la dette en cours dans l'UE et aux Etats-Unis réduit leur demande tandis que la réévaluation du Yuan et le protectionnisme commercial toujours plus fort affectent les exportations de la Chine », a dit au China Daily Wei Jianguo, Secrétaire-général du Centre Chinois pour les Echanges Economiques Internationaux, en marge du 7e Forum Beijing-Tokyo.

Alors que les exportations de la Chine vers les économies émergentes croissent rapidement, elles ne représentent qu'à peine un tiers de ce qui a été perdu chez les économies développées, a dit M. Wei, qui fut aussi antérieurement Ministre adjoint du commerce.

« Avec des exportations qui vont décliner l'année prochaine et des importations qui vont augmenter », la Chine pourrait arriver à l'équilibre de sa balance commerciale, a t-il dit.

Il a prédit que l'excédent commercial de la Chine passera en 2011 à moins de 100 milliards de Dollars US, contre 183 milliards de Dollars US l'année dernière.

Le taux annuel de croissance des exportations vers les pays de l'UE, a estimé M. Wei, pourrait même baisser à 10% en 2011.

« Les exportations de la Chine vers l'UE connaitront une croissance de 13 à 15% au mieux, contre 22 à 28% l'année dernière », a t-il dit.

Il a attribué ce déclin à la crise de la dette qui frappe durement les pays européens en ce moment. A l'heure actuelle, l'UE est le plus grand partenaire commercial de la Chine, suivie par les Etats-Unis et le Japon.

Quant à la hausse surprise de l'excédent commercial en juillet, M. Wei l'attribue à la hausse prévue du Yuan.

« Les exportateurs se sont précipités pour que leurs ordres de vente soient conclus avant la réévaluation », a dit M. Wei.

Le 11 août, a dépassé la barre des 6,4 face au Dollar US pour la première fois en 17 ans. La devise devrait prendre 7% cette année, et encore de 5 à 7% l'année prochaine, d'après M. Wei.

L'excédent commercial de la Chine a culminé à 31,5 milliards de Dollars US en juillet, le plus haut niveau en deux ans, d'après des données publiées par l'Administration Générale des Douanes.

« C'est difficile de prévoir à quel point la crise de la dette mondiale affectera nos exportations à long terme, mais les prévisions générales sont sombres », a dit Wang Huidao, Directeur général de (Qingdao) International Trading Service Group Co Ltd, une filiale de Hiking Group, la plus grande entreprise commerciale étrangère dans le Shandong.

L'entreprise a connu une « légère » augmentation de ses ventes lors des six premiers mois, comparé aux chiffres de l'année dernière, mais « la pression au second semestre est énorme, et nous devons nous préparer à des difficultés pour les deux ou trois ans qui viennent », a dit M. Wang.

M. Wei a également exprimé ses inquiétudes au sujet de l'Allemagne, la plus grande économie d'Europe et le « moteur de la croissance économique » de l'économie de la Zone Euro.

En effet, l'économie allemande n'a connu qu'une hausse de 0,1% au deuxième trimestre, après une augmentation de 1,3% au premier semestre.

Dans le même temps, la hausse des prix des matières premières et un protectionnisme commercial croissant affectent aussi les exportations chinoises.

« Je m'attends à ce que les plaintes en justice en matière de protection commerciale contre la Chine dépassent les cent cette année », a dit M. Wei, ajoutant que davantage de plaintes seront déposées par des pays émergents.

Les exportations pourraient donc connaître des temps difficiles, mais les importations continueront elles à augmenter, appuyées par le soutien du gouvernement.

Un certain nombre de ministères sont actuellement en train de travailler ensemble sur un ensemble de mesures destinées à soutenir les importations dans des domaines-clés, en particulier celles qui contribuent à une économie verte, a dit M. Wei.

Le volume du commerce de la Chine a atteint 318,9 milliards de Dollars US en juillet, soit une augmentation de 21,5M d'une année sur l'autre, tandis que le volume des importations a augmenté de 22,9% d'une année sur l'autre, à 143,6 milliards de Dollars US.

Yao Jian, porte-parole du Ministère du Commerce, a dit en juin dernier que la Chine réduirait plus encore les droits sur les produits importés, dont les produits de luxe, pour stimuler la consommation.

Pour Ken Peng, Economiste Chine senior chez BNP Paribas, un excédent commercial permettra de contribuer à résoudre le dilemme des 3 200 milliards de Dollars US de réserves en devises de la Chine.

« Si les réserves de devises du pays continuent d'augmenter à une vitesse rapide, il y a peu de chances de sortir de ce cycle », a t-il dit. « Il faut faire quelque chose de ces Dollars accumulés ».

Ding Qingfen a contribué à cette histoire

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Hu Jintao appelle à former des cadres compétents
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains