Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 16.08.2011 13h29
Le commerce bilatéral sino-sénégalais connaît une augmentation annuelle de 30% (diplomate chinois)

Depuis le rétablissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Sénégal en 2005, le commerce bilatéral entre ces deux pays a connu une augmentation de 30% chaque année, atteignant 549 millions de dollars américans en 2010, a indiqué M. Huang Mingyuan, conseiller économique et commercial de l'Ambassade de Chine au Sénégal, dans une interview accordée à l'Agence Xinhua.

COMMERCE BILATERAL FRUCTUEUX

"Le commerce bilatéral entre la Chine et le Sénégal réalise un développement rapide ces dernières années, et jusqu'à la fin du mois d'avril cette année, la volume du commerce bilatéral s'est accrue de 6,6% pour atteindre 200 millions de dollars américans", a fait savoir M. Huang.

Selon le conseiller économique et commercial chinois, le Sénégal bénéficie de la franchise de droits de douane octroyée par le gouvernement chinois, ce qui a largement profité à son exportation vers la Chine. L'année dernière, le Sénégal a exporté un total de 52 millions de dollars américans de produits vers la Chine, parmi lesquels se trouve l'huile d'arachide, et durant les premiers quatres mois de cette année, l'exportation sénégalaise vers la Chine a connu une croissance de 50,6%.

Quant aux projets de construction, "la valeur totale des accords signés entre la Chine et le Sénégal est de 1540 millions de dollars américans jusqu'à la fin 2010, dont les entrepreneurs chinois ont réalisé, pour l'instant, 1010 millions de dollars américans dans les différents domaines, tels que ceux de la télécommunication, de l'énergie, des réseaux d'électricité et du transport routier", a expliqué M. Huang Mingyuan.

INTEGRATION DES ENTREPRISES CHINOISES AU SENEGAL

"Depuis l'indépendance du Sénégal, l'économie sénéglaise se développe solidement, et dispose d'une condition industrielle, et sa diffusion de l'instruction populaire est vulgarisatrice, ce qui ont abouti à l'entrée des entreprises chinoises au marché sénéglais", a indiqué M. Huang.

D'après lui, les entreprises chinoise ont employé beaucoup de locaux pour mieux s'intégrer au marché sénéglais et à la société sénéglaise. Par exemple, l'entreprise de télécommunication Huawei n'a que 60 employés chinois dans son bureau de Dakar, alors que le nombre des employés sénéglais est de 150 personnes.

Les entreprises chinoises ont également fourni les formations supérieures à leurs employés sénéglais, dont plusieurs ont même réçu les formations à l'étranger financées par les entreprises chinoises. "L'entreprise de pêche chinoise s'est installée au Sénégal il y a plus de 20 ans, et parmi son cadre de direction, il y a les Sénéglais qui travaillent comme vice-directeur général et superviseur", a poursuivi M. Huang Mingyuan.

COOPERATION INTER-GOUVERNEMENTALE

"Dans le cadre des huit nouvelles mesures présentées lors du Forum de la Coopération sino-africaine visant à renforcer davantage la coopération entre la Chine et l'Afrique, le gouvernement chinois a intensifié ses aides fournies au gouvernement sénégalais. Cette année, il y aura quelques 90 séminaires et cours de formation à tenir au Sénégal dans les domaines du commerce, de la diplomatie, de l'administration, de l' éducation et des services sanitaires", a précisé M. Huang Mingyuan, ajoutant que "cinq projets d'aides non remboursables vont bientôt être lancés, dont le Musée des Civilisations Noires".

Il a également révélé que, cette année, deux projets d' invertissements sous forme de prêt préférentiel seront mis en oeuvre dans les domaines du système de bus et de la transformation des réseaux d'électricité.

Toujours d'après lui, le gouvernement chinois va aussi considérer à oeuvrer ensemble avec son homologue sénégalais dans le domaine des énergies renouvelables, dont l'énergie solaire, afin d'aider le Sénégal à combattre le manque d'électricité qui a considérablement entravé le développement économique sénégalais.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine alloue annuellement 2 milliards de yuans pour protéger l'écosystème de la steppe au Tibet
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale