Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.08.2011 13h09
Nicolas Sarkozy : les engagement de réduction du déficit des comptes publis seront tenus

Le président français Nicolas Sarkozy a réitéré que les engagements de réduction du déficit des comptes publics sont intangibles et seront tenus quelle que soit l'évolution de la situation économique, en demandant aux ministres concernés de lui faire des propositions avant le 17 août.

Le président français a présidé aujourd'hui au palais de l'Élysée une réunion de travail sur la situation économique et financière en présence du Premier ministre, de M. Alain JUPPÉ, ministre d'État, ministre des Affaires étrangères et européennes, de M. François BAROIN, ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, de Mme Valérie PÉCRESSE, ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l'État, porte-parole du Gouvernement, de M. Jean LÉONETTI, ministre chargé des Affaires européennes et de M. Christian NOYER, gouverneur de la Banque de France.

Selon un communiqué à l'issue de cette réunion urgente, le chef de l'État français a demandé au ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie et au ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l'État de lui faire des propositions afin de garantir le respect de ces objectifs dans le cadre de la préparation du projet de loi de finances pour 2012.

Ces propositions feront l'objet d'un premier examen le 17 août lors d'une rencontre entre le Président de la République et le Premier ministre.a constaté que les décisions prises par les institutions européennes et américaines ont permis de réduire les tensions sur les marchés financiers et les décisions définitives seront prises le 24 août lors d'une réunion que tiendra le Président de la République avec le Premier ministre, le ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie et la ministre du Budget, des Comptes publics, précise le communiqué.

Le président français a interrompu ses vancances au moment où les places financières du monde entier ont connu des bouleversements à cause de la dégradation de la note américaine et de la crise de dette des pays européens.

Selon le communiqué, le président français a constaté que les décisions prises par les institutions européennes et américaines ont permis de réduire les tensions sur les marchés financiers. En Europe, les mesures décidées par les autorités espagnoles et italiennes ainsi que les interventions de la BCE ont été efficaces pour réduire de manière significative les taux d'intérêts sur la dette de ces deux pays.

Le président français a souligné que les évolutions actuelles valident la stratégie économique conduite par le gouvernement. Ainsi, la réforme des retraites adoptée en 2010 a permis de renforcer de manière durable la soutenabilité à long terme de nos finances publiques et conforte le crédit de la France.

Enfin, M. Sarkozy a souligné l'enjeu essentiel que constitue l'inscription de cet effort de redressement dans une règle constitutionnelle d'équilibre des finances publiques, comme le font beaucoup de nos partenaires. Il a appelé à la responsabilité de chacun, au-delà des clivages partisans, pour que l'engagement d'équilibre des finances publiques constitue une priorité partagée par tous.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine s'engage à augmenter son assistance au Mozambique
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale