Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 10.08.2011 08h34
Les revendeurs non autorisés d'Apple risquent de se voir interdire l'utilisation du logo

Les revendeurs non autorisés de produits Apple installés à Zhongguancun ont reçu l'ordre de retirer le logo Apple, alors que les autorités de surveillance de la qualité de la capitale essaient de resserrer le contrôle exercé sur le plus grand centre de distribution de produits électroniques du pays.

Un responsable officiel du Bureau de supervision technique et de la qualité de Beijing a confirmé que la ville allait interdire les revendeurs non autorisés d'utiliser le logo Apple ou tout autre nom de marque associé à Apple, comme « revendeur autorisé d'Apple » ou « distributeur direct d'Apple ».

« Nous avons reçu de fréquentes inspections du Bureau de commerce et d'industrie de la ville ces derniers jours », confirme Qiao, le gérant d'un magasin. Celui-ci vend essentiellement des produits Apple à Zhongguancun.

Dimanche, la réaction à l'interdiction des revendeurs d'Apple non autorisés était assez léthargique, certains gérants dissimulant à peine le logo Apple ou une partie de celui-ci avec des feuilles blanches tandis que des employés portaient encore des t-shirts à l'effigie de la marque.

« Dans quelques jours, tout sera redevenu normal », assure Qiao.

La réponse à l'interdiction varie aussi selon l'endroit, les vendeurs de Hailong et Top Electronics City ayant été plus obéissants que ceux de Zhongguancun E-plaza et ceux de Como Electronics City.

Qiao estime qu'il y a plus de 50 revendeurs de produits Apple rien qu'à Top Electronics City, tous non autorisés et précise qu'il y a environ 11 grands centres commerciaux électroniques à Zhongguancun, la soi-disant Silicon Valley chinoise.

Cette campagne, qui devrait apparemment durer un mois, intervient après la découverte de faux magasins Apple à Kunming, la capitale du Yunnan et Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, ayant fait les gros titres des médias internationaux.

La plupart des magasins découverts sont encore ouverts, car Apple Chine n'a pour l'instant pas réagi au problème d'une possible violation des droits d'auteur.

Des responsables affirment que le grand nombre de revendeurs non autorisés d'Apple a un impact négatif sur l'activité des revendeurs autorisés, au nombre de cinq à Zhongguancun.

De nombreux cas d'arnaques intervenus dans les centres commerciaux de Zhongguancun ont été rapportés au cours des dernières années, endommageant gravement la réputation de toute la zone.

En outre, la tactique de vente agressive qui est utilisée dans ces centres est souvent intimidante, certains vendeurs faisant preuve d'une hargne particulière. Si d'aventure on se présente comme journaliste peut faire passer leur attitude d'hospitalière à hostile en un instant.

À la question de savoir quand a été tant bien que mal dissimulé le logo Apple, un des employés a répondu « il y a quatre mois ».

« Cela peut prendre du temps de se forger une bonne réputation, mais la défaire est beaucoup plus rapide », explique Gao.

Il y a plus de 50 000 personnes employées dans les centres commerciaux électroniques de Zhongguancun.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : Zhouqu pleure ses victimes du glissement de terrain et accélère la reconstruction un an après la catastrophe
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)