Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 26.07.2011 08h41
Le scandale de la marque des meubles DaVinci affecte la vente de meubles importés en Chine

Le scandale de la marque de meubles DaVinci, qui prétendait que ses meubles étaient cent pour cent des produits fabriqués en Italie, bien que certains produits soient « made in China » selon les enquêtes privées, a non seulement eu des effets négatifs sur elle-même, mais a aussi entraîné une crise de confiance envers les meubles de haut de gamme importés de l'étranger. Pendant ces deux dernières semaines, le chiffre d'affaires de la marque de meubles DaVinci a chuté de 80%-90%, alors que celui de ses concurrents a également chuté de 50%.

Les week-ends sont toujours des moments où les meubles se vendent très bien. Cependant, ces deux dernières semaines, le marché des meubles de haut de gamme importés a été calme. Le 23 et le 24 juillet, les journalistes se sont rendus sur la place Zhongliang à Beijing, où se rassemblent les marques de meubles de haut de gamme importés. Pourtant, ils n'ont trouvé que peu de clients. « Il sera difficile que le chiffre d'affaires de ce mois atteigne une moitié de celui du mois dernier. » a dit un vendeur de meubles aux journalistes. « Les clients qui étaient prêts à commander des meubles ont décidé de retarder leur achat. »

Le scandale de la marque des meubles DaVinci a fait fortement chuter le chiffre d'affaires des meubles de haut de gamme importés. Le 22 juillet, M. Huang Zhixin, le porte-parole de DaVinci, a avoué : « Ces derniers temps, le chiffre d'affaires moyen par jour de nos 7 magasins en Chine est de seulement quelques centaines de milliers de yuans, alors qu'auparavant, le chiffre d'affaires total par mois variait entre 50 millions-80 millions de yuans. C'est-à-dire que le chiffre d'affaires a chuté de 80%-90% pendant cette période. »

Vendredi dernier, la célèbre marque française de meubles Roche Bobois, dont le prix égale celui de DaVinci, a organisé une conférence de presse urgente pour confirmer que leurs meubles sont cent pour cent importés de l'UE. Cependant, pour les consommateurs, ce type de garantie n'est pas différente de celle de DaVinci. Récemment, Roche Bobois a presque perdu toutes ses commandes provenant de Chine, a t-on appris. Comme si tous les clients qui étaient prêt à commander leurs meubles avaient disparu.

Hier, une marque de meubles de haut de gamme importés sur la place Zhongliang a révélé au journaliste : « Notre magasin est aussi impliqué dans cette affaire, et nous avons rencontré des cas similaires. Un client qui était déjà prêt à signer le contrat nous a soudainement demandé les documents concernés et l'attestation d'importation, en reportant l'achat. »

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La "force de dissuasion de l'Internet" est un jeu dangereux
La Chine s'engage à renforcer la coopération avec le Cameroun
Les relations militaires sino-américaines progressent
Ces superstars du sport qui améliorent l'image de la Chine
La curieuse morale de certains medias occidentaux