Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 08.07.2011 11h03
Record du nombre d'entreprises chinoises dans la liste Fortune Global 500

Un chiffre record de 69 entreprises chinoises figurent sur la liste de Fortune Global 500 cette année, avec la Chine dépassant le Japon comme deuxième plus grand pays pour les entreprises Fortune 500, ne suivant que les Etats-Unis.

Sur ces 69 entreprises chinoises, 61 sont situées sur le Continent, soit 15 de plus que l'année dernière et c'est également la huitième année consécutive que ces chiffres sont en hausse, a dit le magazine Fortune. Les autres sociétés restantes viennent soit de Hong Kong soit de Taiwan.

Trois entreprises chinoises - Sinopec Group, China National Petroleum Corp et State Grid Corp of China – figurent toujours dans le Top 10.

Cependant, leur classement sur la liste des plus grandes entreprises du monde établie par le magazine s'est amélioré.

Ainsi, Sinopec est passée de la septième place l'année dernière à la cinquième cette année. China National Petroleum de la dixième à la sixième et State Grid de la huitième à la septième.

Il y a cette année 133 entreprises américaines et 68 entreprises japonaises sur la liste. Le nombre des sociétés américaines est en baisse pour la neuvième année consécutive depuis son niveau record de 197 en 2002.

Les entreprises européennes conservent aussi une forte présence, avec 35 sociétés françaises et 34 sociétés allemandes, a précisé le magazine Fortune.

Toujours d'après Fortune, les entreprises indiennes, russes, brésiliennes et d'autres économies émergentes montent aussi dans le classement.

La liste Fortune Global 500 s'intéresse aux revenus annuels des entreprises pour l'année précédente.

Les revenus totaux des 61 entreprises chinoises du Continent figurant sur la liste se sont montés à 2 890 milliards de Dollars US l'année dernière, soit 47,8% du PIB du pays, a dit Fortune. Leurs bénéfices cumulés ont atteint 176,1 milliards de Dollars US.

Quant aux 133 entreprises américaines de la liste, elles ont compté des revenus cumulés de 7 660 milliards de Dollars US en 2010, soit 52,3% du PIB du pays. Les bénéfices se sont eux montés à 484,4 milliards de Dollars US.

Les entreprises chinoises du Continent figurant sur la liste représentaient 22 secteurs d'industrie, contre 35 pour leurs homologues américaines, a dit le Magazine Fortune.

« Comparées avec les entreprises américaines, les entreprises chinoises se concentrent dans des secteurs comme l'énergie et les métaux, ce qui fait qu'elles ont encore un long chemin à faire pour renforcer leur compétitivité sur une base générale », a dit Michael Wu, analyste à la Banque de Chine.

« De plus, les revenus et bénéfices moyens des entreprises chinoises fiurant sur la liste sont toujours derrière ceux de leurs homologues américaines ».

Quatre sociétés situées à Shanghai apparaissent cette année sur la liste - Shanghai Automotive Industry Corp, Baosteel Group, China Pacific Insurance Group et la Bank of Communications.

Les quatre premières places restent les mêmes que l'année dernière, à savoir Wal-Mart Stores toujours première, suivie par la Royal Dutch Shell, Exxon Mobil et BP.

Les bénéfices combinés des entreprises du Top Fortune 500 en 2010 ont augmenté de 59% par rapport à 2009.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Xi Jinping appelle à des communications régulières avec les partis européens
Wu Bangguo appelle à l'application complète de la Loi sur les contrats de travail
Comment résoudre le problème de la Mer de Chine Méridionale
Quotidien du Peuple : la retraite du dalaï lama ne pourra pas sauver sa clique de l'échec
A la recherche des raisons expliquant le succès du PCC