Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 16.06.2011 08h51
Le train à grande vitesse pourrait nuire au secteur aérien

Les nouveaux TGV reliant Beijing à Shanghai pourraient entraîner une réduction de 20 à 30 % du nombre de passagers dans les avions sur ce trajet, selon un reportage de China Business News (CBN) lundi citant une source de l'industrie aérienne.

« Lorsque la ligne TGV entrera en opération, le nombre de passagers pourrait se réduire de 20 à 30 % en six mois, mais à long terme l'impact sera limité pour les compagnies aériennes grâce à la diversification de la demande », estime Ma Xulun, directeur général de China Eastern Airlines.

Wu Li, analyste auprès d'Essence Securities, a indiqué dans un rapport le mois dernier que la route aérienne Beijing-Shanghai attirait davantage d'hommes d'affaires que de clients ordinaires. Les voyages d'affaires représenteraient entre 70 et 80 % des ventes de billets. Mme Wu prévoit donc une réduction du prix des billets inférieure à 20 % après l'entrée en service du TGV.

Cependant, le manque de contrôle des compagnies aériennes sur les retards ou annulations de vol place celles-ci dans une position de faiblesse dans la concurrence avec le TGV. Le 11 juin par exemple, de nombreux aéroports dont l'aéroport international de Beijing et celui de Hongqiao à Shanghai ont rencontré des retards en raison des orages.

Les trois principales compagnies aériennes du pays, Air China, China Eastern et China Southern Airlines, ont augmenté leur nombre de routes intérieures et internationales pour rivaliser avec le chemin de fer.

Les prix des billets du TGV Beijing-Shanghai ont été annoncés lundi. Ils seront compris entre 555 yuans (85 dollars) pour la seconde classe et 1 750 yuans pour la classe affaires dans les trains qui rouleront à la vitesse maximale de 300 km/h. Pour les trains à 250 km/h, les billets de seconde classe seront vendus à 410 yuans, et ceux de première classe à 650 yuans. Les prix « flotteront selon le marché », a révélé l'agence Xinhua.


Les six questions du public sur le train à grande vitesse Beijing-Shanghai

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre des présidents chinois et tadjik à Astana
Les présidents chinois et kazakh s'entretiennent du partenariat stratégique bilatéral
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?