Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 30.05.2011 10h04
De nouvelles directives pour attirer les investissements étrangers

Dans la capitale de la province du Guangdong, les cadres et le personnel qualifié étrangers du secteur des hautes technologies pourront demander des visas saisonniers valables 2 à 5 ans dès l'entrée en vigueur d'une nouvelle réglementation d'ici la fin de l'année.

Représentants légaux, directeurs généraux, directeurs généraux adjoints et directeurs financiers étrangers pourront également demander un titre de séjour de cinq ans pour Guangzhou, conformément aux directives d'application pour la promotion de l'utilisation des investissements étrangers.

Le document de 19 articles publié par le gouvernement de la ville de Guangzhou devrait entrer en vigueur au second semestre 2011.

Les directives stipulent que les services municipaux concernés doivent, pour les grandes entreprises et les co-entreprises financées par des capitaux étrangers qui auront fait une demande de licence d'exploitation et des certificats y correspondant, donner leur « feu vert » et simplifier les procédures.

Outre la simplification des procédures de sortie et d'entrée pour les cadres et les talents étrangers du secteur des hautes technologies, les employés chinois de sociétés étrangères peuvent faire une demande de documents pour des déplacements professionnels saisonniers dans les régions de Hong Kong et de Macao.

Ces directives visent à aider la ville de Guangzhou, située au centre de la région prospère du delta de la rivière des Perles, à attirer davantage d'investissements et de talents étrangers dans les années à venir.

Selon un responsable du Bureau du commerce extérieur et de la coopération économique de Guangzhou, ces directives permettront à la ville de développer sa compétitivité par l'utilisation des investissements étrangers.

« Le nombre de cadres étrangers qui viennent à Guangzhou pour travailler et faire des affaires continuera d'augmenter, en raison de l'amélioration de l'environnement de la ville, d'un développement économique rapide et de la myriade d'opportunités commerciales », a souligné ce cadre souhaitant garder l'anonymat.

Harley Seyedin, président de la Chambre de commerce américaine de la Chine du Sud, a par ailleurs ajouté que tout effort destiné à faciliter la création d'entreprise pour les personnes étrangères et les PME est bienvenu et permettra le développement des investissements étrangers.

« En Occident, la grande majorité des innovations sont réalisées par des particuliers et des PME. Par conséquent, offrir davantage d'opportunités commerciales aux PME et aux particuliers se traduira par l'arrivée de technologies étrangères en Chine », a déclaré Harley Seyedin.

« Nous parlons ici d'une technologie qui n'est pas disponible en Chine mais qui est vitale car le Guangdong, et notamment Guangzhou, s'appliquent à ce que leurs industries manufacturières destinées à l'exportation se transforment en industries à plus forte valeur ajoutée », a-t-il ajouté.

Selon Chen Xingwen, un col blanc de Guangzhou, les directives sont également une bonne nouvelle pour les employés chinois.

« Les cols blancs de la région auront encore plus d'opportunités si davantage d'entreprises étrangères sont attirées par Guangzhou », ajoute Chen Xingwen.

Pour attirer les investissements et les talents du secteur des hautes technologies étrangers, le gouvernement de la ville de Guangzhou s'associera aux ministères et aux agences du Gouvernement central pour organiser conjointement le Forum annuel des Investissements internationaux de Guangzhou, dont le but sera de développer la coopération et de prendre contact avec de grandes multinationales et de grands groupes financiers.

Plus de 63 000 résidents permanents étrangers sont recensés dans le Guangdong et plus de 4 millions d'étrangers visitent la province chaque année.

Avec Guangzhou, la plupart des étrangers de la province vivent et travaillent dans les zones économiques de Shenzhen et Zhuhai, à Dongguan, Foshan, Jiangmen, Zhongshan, Huizhou, Zhaoqing, ainsi que dans d'autres villes prospères du delta.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
He Guoqiang appelle à des efforts pour développer de nouvelles industries de haute technologie
S'inspirer de l'expérience tirée de l'Expo universelle et des jeux asiatiques dans la lutte contre la corruption
Réflexions suscitées par l'actuel « engouement pour l'émigration »
La dispute pour le poste de directeur général du FMI et la réforme de l'ordre financier international
Alcool au volant : tout reste à faire (ou presque...)