Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 25.05.2011 15h09
Le Guangdong va publier de nouvelles directives pour attirer les investissements étrangers

Les cadres supérieurs et personnels étrangers du secteur des hautes technologies exerçant dans la capitale provinciale du Guangdong pourront bientôt, dès que la nouvelle réglementation entrera en vigueur un peu plus tard cette année, demander des visas multi-séjours valides pour une période allant de deux à cinq ans.

Les représentants légaux, les directeurs généraux, les directeurs généraux adjoints et les directeurs financiers étrangers pourront aussi demander un permis de résidence de cinq ans à Guangzhou, d'après les Directives d'application pour la promotion de l'utilisation des investissements étrangers.

Ce document de 19 articles publié par le Gouvernement municipal de Guangzhou devrait entrer en vigueur au second semestre de cette année.

Les directives demandent aux départements concernés de la ville de donner « le feu vert » et de simplifier les procédures pour les grandes entreprises à capitaux étrangers et les co-entreprises demandant des licences d'exploitation et autres certificats liés.

En addition aux procédures simplifiées d'entrée et de sortie pour les cadres et talents étrangers du domaine des hautes technologies, les employés chinois des entreprises à capitaux étrangers pourront demander des documents de voyage leur permettant des déplacements multiples dans les régions administratives spéciales de Hong Kong et Macao.

Ces directives visent à aider Guangzhou, située au centre de la prospère région du Delta de la Rivière des Perles, à attirer davantage d'investissements et de talents étrangers dans les années qui viennent.

D'après un fonctionnaire du Bureau du commerce extérieur et de la cooperation économique de Guangzhou, ces directives aideront la ville à améliorer encore sa compétitivité dans l'utilisation des investissements étrangers.

« Le nombre des cadres qui viendront à Guangzhou pour travailler et faire des affaires continuera à augmenter, grâce à l'amélioration de l'environnement de la ville, son développement économique rapide et la myriade d'opportunités d'affaires qui s'y trouvent », a dit ce fonctionnaire, qui a souhaité rester anonyme.

Harley Seyedin, Président de la Chambre de Commerce Américaine dans la Chine du Sud, a dit que tout effort pour faciliter la création d'une activité pour les petites et moyennes entreprises (PME) et personnes individuelles étrangères sera le bienvenu et permettra d'accroître les investissements étrangers.

« En Occident, la très grande majorité des innovations sont dues aux personnes individuelles et aux PME. Par conséquent, offrir davantage d'opportunités d'affaires aux PME et aux personnes individuelles aura pour résultat l'arrivée de technologies étrangères en Chine », a dit M. Seyedin au China Daily.

« Et ces technologies, qu'on ne trouve pas en Chine à l'heure actuelle, sont vitales, car le Guangdong, et en particulier Guangzhou, travaille pour transformer ses industries et les faire passer de la fabrication destinée à l'exportation à des industries à forte valeur ajoutée », a t-il ajouté.

Chen Xingwen, un col blanc de Guangzhou, pense que ces directives sont aussi une bonne nouvelle pour les employés chinois.

« Les cols blancs locaux auront encore plus d'opportunités si plus d'entreprises étrangères sont attirées à Guangzhou », a t-il dit.

Pour attirer les investissements étrangers et les talents étrangers du secteur des hautes technologies, le Gouvernement municipal de Guangzhou travaillera la main dans la main avec les ministères et bureaux concernés du Gouvernement Central pour organiser conjointement un Forum International de l'Investissement de Guangzhou chaque année, afin d'étendre la coopération et d'entrer en contact avec des multinationales et groupes financiers de renom.

Plus de 63 000 étrangers résidents permanents sont enregistrés dans le Guangdong, et plus de 4 millions d'étrangers visitent la province chaque année.

Outre Guangzhou, les étrangers de la province vivent et travaillent surtout dans les zones économiques spéciales de Shenzhen et Zhuhai, àDongguan, Foshan, Jiangmen, Zhongshan, Huizhou, Zhaoqing et autres villes prospères du Delta de la Rivière des Perles.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Tibet célère le 60e anniversaire de sa libération pacifique
Le PM chinois appelle la Chine, le Japon et la République de Corée à promouvoir la paix et la stabilité régionales
Face au fort pouvoir d'achat des chinois, le système de demande de visa touristique américain sera simplifié
L'état de l'économie italienne inquiète la Chine