Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 23.05.2011 14h24
Chine : le superviseur des biens publics demande plus de transparence dans la gestion des entreprises publiques

La Commission de Contrôle et d'Administration des Biens publics (CCABP) de Chine s'est engagée samedi à rendre plus transparente la gestion des entreprises relevant du gouvernement central, après que la Commission nationale des Comptes a dénoncé des infractions commises par des entreprises publiques.

La publication des résultats de l'audit va aider le public à surveiller les entreprises sous administration de l'Etat et aider celles-ci à corriger leurs dysfonctionnements, a indiqué la CCABP dans un communiqué déposé sur son site Internet.

Les chefs de ces entreprises publiques doivent jouer un rôle exemplaire dans l'économie, la lutte contre le gaspillage, le contrôle des "dépenses irrationnelles" et la réduction des coûts de gestion, de sorte que des ressources et des fonds limités soient investis dans le développement de l'entreprise, a précisé la CCABP.

La Commission nationale des Comptes a révélé vendredi des infractions et des violations disciplinaires de 17 entreprises étatiques, dont CNOOC, CHALCO, COSCO et China Unicom, pour l'année fiscale 2009.

Selon le dernier bilan dressé par la Commission nationale des Comptes en mars 2011, 735 affaires portant sur des infractions ont été traitées, et 63 personnes impliquées ont été sanctionnées.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine/Pakistan : réception pour marquer le 60e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques
Le vice-président chinois rencontre le président du Conseil européen
L'informatique en nuage en Chine
La gravité de la conduite en état d'ivresse ne s'évalue que par le sang
La mauvaise qualité des championnats chinois, un handicap pour l'industrie du sport
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme