Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.05.2011 13h31
France: la croissance du PIB atteint 1% au premier trimestre 2011

Christine Lagarde, ministre française de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, a pris note de la publication par l'INSEE de la croissance du PIB au premier trimestre 2011, estimée à 1%.

Selon un communiqué publié par le ministère français de l'Economie, Mme Lagarde se réjouit de cet excellent résultat pour l'économie française, qui n'avait plus enregistré un tel taux de croissance trimestriel depuis 2006. Elle a estimé que ces nouvelles informations confortent sa prévision de croissance du PIB pour 2011 (2%).

La demande intérieure en France est solide : la consommation des ménages a progressé de 0,6%, l'investissement de 1,1%. Les exportations enregistrent également une bonne performance (+1,4%), précise le communiqué.

Côté offre, Mme Lagarde note avec une grande satisfaction le dynamisme de la production manufacturière qui affiche sa plus forte croissance de ces trente dernières années (+3,4%).

D'après elle, ces bons résultats se traduisent d'ores et déjà par une amélioration notable du marché de l'emploi.

Selon l'INSEE, le premier trimestre 2011 a vu la création nette de 58 800 emplois, soit 56% de plus qu'au trimestre précédent. De plus, ces créations ont un caractère plus durable comme l'indique la baisse de la part de l'emploi intérimaire. Pour la première fois en 10 ans, l'industrie manufacturière a de nouveau créé des emplois nets.

Mme Largarde estime que ces chiffres confirment que l'économie française est installée sur la voie d'une reprise solide. Les résultats très satisfaisants de ce premier trimestre s'expliquent en partie par le contrecoup du léger ralentissement constaté au trimestre précédent.

Ils sont surtout la conséquence attendue de la politique économique du gouvernement : la stratégie de relance a permis d'atténuer les effets de la crise tout en préservant le pouvoir d'achat des ménages français ; la consommation intérieure continue de porter la croissance.

Parallèlement, les importantes réformes structurelles engagées depuis 2007 ont permis d'améliorer substantiellement l'environnement économique : ces réformes donnent à présent toute leur mesure dans la phase de reprise. A cet égard, la vigueur de l'investissement témoigne de la confiance des chefs d'entreprise, ce que confirment d'ailleurs les enquêtes de conjoncture, ajoute le communiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'UE dépasse le Japon et devient la plus grande source d'importations de la Chine entre janvier et avril
Le président chinois promet de faciliter les investissements européens
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme