Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 17.05.2011 08h13
La Mongolie reprend la livraison du charbon vers la Chine

La livraison du charbon extrait de Tavan Tolgoi, une mine de charbon située dans le sud de la Mongolie, vers la Chine a repris, ont rapporté lundi des médias locaux.

Etant donné d'éventuels préjudices infligés à l'environnement, le gouvernement mongolien a interdit, dès le 20 avril, le trafic du charbon de la Corporation minière mongolienne, une compagnie privée cotée à la bourse de Hong Kong, par les routes en provenance de la zone de Tavan Tolgoi, située dans le désert de Gobi (sud).

Le gouvernement a demandé à la compagnie de construire "une route pavée" entre la mine et la frontière et d'améliorer les normes de sécurité et de protection de l'environnement, car les transports du charbon de la compagnie s'étaient déroulés autrefois sur des chemins de boue d'une largeur de 1.000 m.

Samedi dernier, le gouvernement mongolien a levé l'interdiction sur la livraison du charbon, après que la compagnie eut amélioré les chemins actuels, selon les informations locales.

Khaltmaa Battulga, ministre mongolien des Routes, des Transports et du Développement urbain, avait affirmé plus tôt qu'aucune briquette ne pouvait être transférée de la mine, avant qu'"une route pavée" ne soit construite par la compagnie.

Pourtant, les propos de M. Battulga ont été condamnés par plusieurs autres ministres du cabinet, qui ont rappelé que les impôts du charbon représentaient une grande proportion du revenu gouvernemental.


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les eaux chinoises sont globalement saines (rapport gouvernemental)
La réforme du système financier et le réajustement des intérêts de la division internationale du travail
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme