Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 29.04.2011 12h33
Un nouvel essor des investissements français à Wuhan

Les 500 entreprises les plus puissantes du monde dont le groupe français Keolis vont établir leur quartier général ou des bases de production à Wuhan et déclencher un nouvel essor des investissements dans cette ville importante du centre de la Chine.

Serge Lavroff, consul général de France à Wuhan, a fait ces remarques, le 27 avril dans la capitale provinciale du Hubei.

M. Lavroff a dit que Wuhan est un grand centre de la Chine, du point de vue de l'industrie, de l'éducation et de la recherche scientifique, et occupe une position géographique très importante en Chine. La société automobile Ltd « Shenglong », le plus grand projet à investissement sino-français dans l'industrie automobile, est basée dans cette ville, de même que plus de 80 autres entreprises françaises. Un tiers des investissements français en Chine se trouve concentré dans cette ville, avec un système de production, d'acquisition et de logistique très commode. Près de 1 000 Français travaillent et vivent dans cette ville chinoise. La première pierre de la nouvelle usine, « Shenglong » 3, sera posée au mois de mai dans la ville, ce qui renforcera davantage la position de Wuhan, en tant que capitale automobile de la Chine.

Outre l'industrie automobile, Wuhan et la France coopèrent encore dans les domaines du transport, du développement durable de la ville, des économies de l'énergie et de la protection de l'environnement.

M. Lavroff a dit que le Groupe Keolis, le premier opérateur privé français de transport public, avait déjà signé un protocole d'accord avec le Groupe de développement du transport de Wuhan. Cet accord prévoit de compléter les installations de l'aéroport « Tianhe » de Wuhan et de construire les projets de correspondance reliés au métro de la ville. Le Groupe Keolis établira encore son quartier général Asie, un centre d'acquisition et un centre de formation à Wuhan. Il aidera le gouvernement municipal de Wuhan à devenir un exemple en matière de construction du transport en Chine.

Au fur et à mesure que la Chine ouvrira petit à petit son espace aérien à basse altitude, la Société Eurocopter a l'intention d'ouvrir un bureau à Wuhan pour développer ses affaires en Chine, a dit M. Lavroff. Le groupe Saint-Gobain envisage aussi d'implanter une usine de production de matériaux de construction à Wuhan. L'Agence française de Développement (AFD) a déjà investi 20 millions d'euros à Wuhan pour la reconstruction des édifices publics. C'est également le premier projet d'économie d'énergie lancé par la Chine, en utilisant des prêts gouvernementaux étrangers.

Pour faciliter les échanges et la coopération entre la France et Wuhan dans les domaines économique, éducationnel et culturel, une ligne internationale entre Wuhan et Paris sera ouverte avant la fin de cette année.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wu Bangguo appelle à renforcer les relations avec le parlement français
La Chine va intensifier ses efforts pour réduire la pauvreté dans les régions rurales
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde