Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 29.04.2011 08h52
Le FMI prévoit une croissance du PIB chinois de 9,6% en 2011

Le Fonds monétaire international (FMI) a prévu une croissance économique chinoise de 9,6% en 2011, selon un rapport publié jeudi.

Ce chiffre reste inchangé depuis la dernière prévision en octobre dernier et en baisse par rapport à la croissance de 2010 de 10,3% à cause de la politique de restriction monétaire du pays qui freine les investissements.

L'inflation des prix à la consommation a empiré en 2010 pour atteindre 4,9% en janvier et en février 2011. Le rapport ajoute en outre que l'inflation pourrait être à son apogée car la crise de l'offre alimentaire semble être en train de se résorber, selon le FMI.

Quelques signes indiquent que la croissance des salaires dépasse le gain de productivité. La croissance séquentielle du coût de la main-d'oeuvre industrielle unitaire est proche de zéro et les dernières enquêtes semblent indiquer que la part du revenu des ménages dans le PIB (produit industriel brut) continue à diminuer.

Dans l'hypothèse d'une absence de crise de l'approvisionnement à l'avenir, l'inflation en Chine pourrait se résorber au second semestre 2011. Cependant, l'économie est toujours vulnérable face à une éventuelle crise de l'offre domestique et à la hausse des prix des biens dans le monde, notamment alimentaires. Dans cet environnement économique, il importe donc de maintenir une position monétaire prudente en vue d'éviter que l'inflation devienne plus généralisée ou qu'elle se renforce.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wu Bangguo appelle à renforcer les relations avec le parlement français
La Chine va intensifier ses efforts pour réduire la pauvreté dans les régions rurales
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde