Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 22.04.2011 17h01
Le Château Lafite, un nouveau mythe en Chine

Pendant des dizaines d'années, le vin de qualité n'a pas été absent lors des enchères à New York, Londres et à Hong Kong. On se rappelle encore les quelques transactions de vin qui ont pu être qualifiées de « grandes enchères du siècle ». Et l'année dernière, quand Sotheby a annoncé que le Baron Eric de Rothschild allait vendre aux enchères 140 bouteilles de Château Lafite, on s'attendait à assister à un merveilleux spectacle.

Beaucoup d'acheteurs ont considéré cette enchère comme une occasion rare de leur vie, du fait que les dernières enchères d'une si grande envergure de Château Lafite avaient eu lieu il y a 40 ans, a dit Christophe Salin, directeur général du Château Lafite.

« Cette fois-ci, nos enchères ne visent pas un objectif commercial. Nous avons compris que le marché chinois est très important pour le Château Lafite.

De même, le Château Lafite est aussi très important pour les milliardaires dont le nombre a rapidement augmenté en Chine.

Le résultat des enchères à Sotheby a suscité de vifs débats sur le marché du vin. « Le Château Lafite est déjà très connu en Chine. Il peut trouver toujours des acheteurs en Chine, ne fût-ce qu'une caisse, une bouteille », a dit Stephen Williams fondateur de The Antique Wine Company, société britannique, ajoutant qu'il semble que « les Chinois aient des besoins illimités en Château Lafite ».

En 2006, une caisse de Mouton Rothschild produit en 1982 et une caisse de Château Lafite coûtaient 6 000 livres sterling environ. Et aujourd'hui, une caisse de Mouton peut se vendre jusqu'à 14 000 livres sterling. Quant au Chateau Lafite, il a une position suprême en Chine, bien qu' une caisse de l2 bouteilles de Château Lafite se vende quelque fois à 49 000 livres sterling. Il y a une auréole noble et mystérieuse autour de cette marque dont la réputation se répand rapidement comme une traînée de poudre dans l' élite de ce pays. En tant qu' article de luxe et produit particulier, sa valeur et sa réputation sont incomparables », a dit un dégustateur de vin.

Jusqu'à présent, très peu de Chinois ont acheté du Château Lafite dans un but d'investissement. La plupart des acheteurs ont visé un but de consommation pour faire parade de leur richesse. Ainsi, le Château Lafite est devenu un don de grande valeur dans ce pays.

« Pour de nombreuses personnes, leur consommation est expliquée, mais non annulée, par le prix formidable d'un produit », a dit Gideon Rachman, commentateur du journal britannique « The Financial Times», ajoutant que " Quand vous voulez faire un don à votre beau-père ou à un partenaire d'affaires venant de Hong Kong, y a-t-il un présent qui puisse dépasser une bouteille de vin si cher que tout le monde le connaît?"

Le goût des Chinois est admirable. Le Château Lafite est quelque peu tannique. Ce serait même un supplice de le boire, quand les Chinois font face à un repas copieux sur une table de banquet. Mais peu importe, puisque le Château Lafite est un nom retentissant dans le monde du vin, a dit Jancis Robinson, commentateur de «The Financial Times».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine intensifie la lutte contre l'utilisation illégale de matières non-comestibles dans la nourriture
Chine : Hu Jintao visite l'Université Tsinghua la veille de la célébration de son centenaire
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)