Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 14.04.2011 14h14
La Chine va bientôt devenir le plus gros consommateur d'énergie du monde

Un responsable chinois de haut rang a reconnu publiquement pour la première fois que le pays était sur le point de dépasser les Etats-Unis pour devenir le plus gros consommateur d'énergie du globe.

La deuxième plus grande économie du monde subit une pression croissante pour transformer son modèle de développement économique, améliorer plus encore son efficacité énergétique et diversifier son mix d'approvisionnement en énergie.

« Puisqu'il n'y a pas de statistiques finales (de consommation d'énergie), nous sommes toujours le deuxième plus gros consommateur d'énergie », a dit Ding Zhimin, « mais nous prendrons très bientôt la première place ».

M. Ding, Directrice générale adjointe du Département des Politiques et des Lois à l'Administration Nationale de l'Energie, a fait ces commentaires lors d'un panel de discussion au Parlement Européen, organisé par le Centre Europe-Chine des Energies Propres, dont le siège est à Beijing.

C'est la première fois qu'un responsable chinois reconnait publiquement que le pays dépassera bientôt les Etats-Unis. Cependant, la consommation d'énergie par tête en Chine est bien inférieure à celle des Etats-Unis, a ajouté Mme Ding.

Le Bureau National des Statistiques a dévoilé des données préliminaires en février, montrant que la consommation totale d'énergie de la Nation en 2010 s'est montée à 3,25 milliards de tonnes équivalent charbon, en hausse de 5,9% par rapport à 2009. Cependant, le taux d'augmentation est inférieur à la croissance économique du pays, qui a été de 10,3% d'une année sur l'autre en 2010.

Ces chiffres n'ont cependant toujours pas été vérifiés, et Mme Ding n'a pas révélé quand la Chine finalisera ses statistiques énergétiques pour 2010. Dans le même temps, les Etats-Unis n'ont pas encore publié leurs statistiques énergétiques de l'année dernière non plus.

L'Agence de Presse Xinhua a cité l'Agence Internationale de l'Energie, selon laquelle la Chine a dépassé les Etats-Unis pour devenir le plus gros consommateur d'énergie du monde en 2010.

Mme Ding a également dit que la Chine était le plus gros producteur d'énergie du monde, avec une production de 2,99 milliards de tonnes d'équivalent charbon l'année dernière. Elle est toujours en train de réajuster ses objectifs énergétiques pour les cinq ans qui viennent, bien que le Gouvernement ait déjà annoncé les directives de développement social et économique pour le 12e Plan Quinquennal (2011-2015), selon Mme Ding.

Mme Ding dirige une équipe de responsables, experts et dirigeants d'affaires chinois dans l'étude de l'expérience de l'Europe dans son exploration des énergies propres et renouvelables et son renforcement de l'efficacité énergétique.

Elle a dit que la Chine était mise à l'épreuve par certains pays développés et organisations écologistes internationales pour développer sa part d'énergies renouvelables dans ses sources primaires totales à 15% d'ici 2020, contre 8% actuellement. La Chine s'est déjà engagée à réduire ses émissions de carbone pour chaque unité de PIB de 40 à 45% d'ici 2020, par rapport à 2005.

Elisabetta Gardini, membre du Parlement Européen, a dit que la Chine et l'Union Européenne partageaint la même vision d'un futur pauvre en carbone. Elle a ajouté que d'énormes opportunités existent pour les deux parties dans l'exploration d'une collaboration pour renforcer l'efficacité énergétique, la sécurité des approvisionnements et la recherche de davantage de ressources en énergie.

Cependant, les experts de l'industrie ont également incité l'UE à suivre l'exemple de la Chine et à mettre en place des objectifs verts aussi vite que possible. « Il y a trop de politique, de stigmatisation et de marchandages dans le système de l'UE, et toute application est un problème », a dit Véronique Brigitte Bagge, consultante en viabilité qui a travaillé auparavant pour le Parlement Européen. « Cependant, la Chine a, à cet égard, agi rapidement et efficacement ».

La Chine a en effet amélioré son efficacité énergétique en general de 19,4% durant la période 2006-2010 par rapport à 2005, et elle a quasiment atteint son objectif de 20%.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
BRIC : la conférence annuelle du mécanisme de coopération des banques et le forum de la finance ont eu lieu à Sanya
Le PM chinois s'entretient au téléphone avec le PM japonais sur les relations bilatérales et la situation depuis le séisme
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers