Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 11.04.2011 13h16
La Chine s'engage à renforcer la surveillance des produits d'origine animale suite au scandale du porc contaminé

La Chine s'engage à intensifier la surveillance de la qualité et de la sécurité des produits d'origine animale suite au scandale du porc contaminé, a annoncé dimanche le ministère de l'Agriculture.

Il est impératif de lutter contre l'utilisation illégale d'additifs alimentaires tels que le clenbutérol et de renforcer la surveillance de la qualité au cours des processus d'abattage, de vente, de transport et de stockage dans les zones importantes d'élevage porcin, a indiqué le vice-ministre de l'Agriculture Gao Hongbin dans une déclaration parue sur le site internet du ministère.

Gao Hongbin a appelé les éleveurs de porcs locaux à promouvoir l'élevage de masse conformément aux normes afin de transformer le mode de développement de l'industrie de l'élevage.

Il a également noté que les autorités locales devraient prendre des précautions contre les maladies animales importées.

Le clenbutérol est administré aux porcs pour prévenir l'accumulation de graisse. Son utilisation est interdite dans l'alimentation porcine en Chine, car cet additif chimique est toxique pour l'être humain.

Une filiale du groupe Shuanghui basée dans la ville de Jiyuan, dans la province centrale du Henan, a été montrée du doigt le 15 mars pour avoir utilisé dans ses produits de la viande de porc contaminée au clenbutérol.


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine lance son 8e satellite pour son réseau de navigation international
La Chine s'engage à garantir la transparence des informations lors des urgences environnementales
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers
La Chine et l'Inde, moteurs de la croissance asiatique
Nicolas Sarkozy cherche à atténuer le rôle de la France dans la guerre contre la Libye
La Boîte de Pandore a été ouverte en Libye
Comment la Chine peut-elle améliorer l'image de son industrie?